1. Rencontre inattendue 3


    datte: 09/02/2019, Catégories: Entre-nous, Hétéro, Auteur: July2,

    ELLE Au moment où sa semence se déverse sur ma poitrine, il balance la tête en arrière, passant ses mains dans ses cheveux en râlant de plaisir. Puis il m’attrape par les cheveux pour me relever, me plaque contre l’une des parois de verre et m’embrasse sauvagement. Puis il se laisse tomber à genoux devant moi et fait passer ma jambe gauche sur son épaule droite pour écarter mes jambes. De son pouce, il frotte mon clitoris alors que sa langue parcourt chaque parcelle de mon intimité. Il la fait glisser le long de mes lèvres, les écarte et frôle mon clito déjà gonflé grâce à ses caresses. Puis il l’enfonce dans mon vagin, accompagnée de ses doigts. Il devient alors brutal, comme avide de mon plaisir. Il fait remonter sa bouche jusqu’à mon clitoris qu’il suce, lèche, tire et mordille jusqu’à me faire jouir. J’explose dans un cri, laissant couler le jus de mon plaisir sur son visage sans qu’il n’en perde une goûte. Il se relève, prend la fleur de douche et l’imbibe de savon avant de me nettoyer la poitrine encore maculée de son sperme. Et c’est plus fort que moi, je dépose délicatement un baiser sur ses lèvres. En sortant de la douche, j’enroule une serviette autour de ma poitrine. Il fait de même autour de sa taille avant de se diriger dans la chambre. Je détache mes cheveux que j’avais relevés pour ne pas les mouiller avant de le rejoindre. Il est face au mini bar. - Si tu veux y aller, vas-y, me dit-il en se servant un whisky bien tassé. Je me mets debout derrière lui, passe ...
    une main sous son bras et lui prends le verre des mains. Il me laisse faire. - Je veux rester, tu as payé pour la nuit, elle n’est pas finie et je veux que tu en aies pour ton argent. En réalité, il est 4h30, on peut dire que la nuit est presque finie. On a baisé 2 fois, je l’ai sucé, branlé, il a fini sur mes seins, il en a eu pour son argent. Mais en fait, je n’ai pas envie de partir. De 1, je prends mon pied avec ce mec, c’est un bon coup. De 2, je me sens bien en se présence. Et c’est con, mais je sais que dès que j’aurai quitté sa chambre, il va vider le mini bar. Je ne le connais pas, mais l’imaginer broyer du noir en se bourrant la gueule me fait de la peine. - Alors je compte bien à ce que tu prennes ton pied encore une fois au moins avant de te laisser. Mais d’abord, tu vas dormir, parce que la fatigue et l’alcool te donne sale mine. Je te rejoins sous le drap après avoir récupéré mes affaires et essayer de trouver Sydney pour la prévenir. - Sydney, c’est miss Coke ? Celle qui sniffait directement sur le bite de mon collègue ? - C’est elle Je fais demi-tour et laisse tomber ma serviette pour sortir de la suite, quand il me rappelle. - Julie, enfile ça s’il te plaît, me dit-il en me lançant sa chemise. Tu seras pas moins sexy qu’en étant nue, mais au moins tu seras un peu cachée de leurs regards de porc Je l’enfile et la boutonne jusqu’au col. J’écarte les bras pour lui montrer. Il sourit doucement. Je quitte la chambre et tente de trouver Sydney. Dans la salon privé, ...
«1234»