1. Les collants... c'est le pied ! (1)


    Datte: 09/02/2019, Catégories: Lesbienne

    Comment expliquer comment elles se sont retrouvées là, allongées sur le ventre côté à côte, les jambes levées en l’air et la tête tournée l’une vers l’autre à rigoler ensemble. Peu importe au fond, elles sont là, la brune Elsa et Laurène la blonde, amies depuis quelques années déjà. Entre elles c’est devenu plus que de la complicité ambiguë et aujourd’hui, comme ce fut déjà le cas par le passé, une étrange sensation de bien-être, de désir et d’envie de transgression les envahit toutes les deux. Le regard d’Elsa est explicite et il n’en faut pas plus à Laurène pour comprendre que les envies sont partagées et les frissons commencent à se diffuser dans son corps. Sur le ventre, les genoux pliés, leurs jambes vers le plafond battaient aux rythme de leurs paroles et de leurs rires, comme pour s’inviter mutuellement à en savoir plus à la manière d’une parade amoureuse. Leurs jambes étaient parées de collants noir, chic, qu’on imagine portés avec de beaux Louboutin impeccablement cirés, qu’elles avaient laissé pour l’occasion au pied du lit sur lequel elles étaient à plat ventre. Bientôt leurs pieds nus commençaient à se caresser lentement. Derrière son collant noir opaque on entrevoyait les orteils de Laurène au vernis rouge écarlate impeccable qui commençait à caresser la plante des pieds d’Elsa, à qui chaque passage déclenchait des vibrations imperceptibles dans le corps mais qui participaient à une lente excitation qui montait et laissait deviner que quelque chose de fort ...
     allait se passer. Leurs pieds en collant étaient maintenant entremêlés et se caressaient franchement. Leur regard était intense, fixe. Les rires laissaient lentement la place aux petits gémissements de plaisir, et leur lèvres ne tardaient plus à se rejoindre. D’abord timidement et légèrement, puis rapidement plus intensément et avec profondeur. Leurs langues se croisaient maintenant franchement et évoluaient mutuellement à l’intérieur de leur bouche avec passion ... Leurs langues tournaient maintenant sans discontinuer l’une contre l’autre. Laurène léchait méticuleusement la bouche de sa partenaire : le bord des lèvres, le plat de la langue, tous les contours les plus secrets. Cela procurait à Elsa une indicible sensation de douceur, l’incitant à continuer et à accentuer la vitesse et l’intensité des pression qu’elle exerçait avec les différentes parties de sa bouche. Leurs pieds de nylon noir continuaient de s’entremêler et se caresser. D’abord doucement puis de plus en plus fort. Elsa portait une jupe rouge avec ses collants noir, un chemisier blanc laissait deviner en transparence un soutien-gorge à dentelles d’un ton foncée, tandis que Laurène était habillée d’une robe noire, courte et près du corps, mettant en valeur ses formes généreuses, pulpeuses qui n’ont rien à envier à quelque modèle de magasine que ce soit. La chaleur commençait à se faire sentir, descendant du dos vers les reins, puis envahissant le ventre et les parties les plus intimes des deux amies. La culotte en ...
«1234»