1. Un accident de voiture n’a pas que du négatif.


    Datte: 09/02/2019, Catégories: Entre-nous, Hétéro

    Après 4 heures de vol je me dépêche de récupérer ma valise et je file au parking chercher ma voiture. Je viens de passer 10 jours en Russie pour le boulot et je n’ai qu’une hâte, prendre une bonne douche et aller me coucher. Je remonte la rampe tournante pour me diriger vers la sortie quand je vois un cabriolet débouler, ce con va me griller la priorité mais bien que je freine et je klaxonne le cabriolet me cogne l’aile. Je m’arrête et descend de la voiture, l’autre conducteur en fait autant. Ce n’est pas méchant mais il y a quand même des dégâts. Je m’apprête à l’engueuler quand je vois une hôtesse de l’air en uniforme commencer à pleurer. Je lui dit qu’il n’y a rien de grave et je lui propose de dégager la rampe et de s’arrêter après les bornes de sorties pour faire un constat. Elle me dit qu’elle habite à seulement 15 minutes de l’aéroport et me propose de la suivre pour faire le constat chez elle. J’accepte mais je note quand même sa plaque, on ne sait jamais. Elle ne me fait pas faux bond et je me gare à côté d’elle en bas de son immeuble. Je prends un constat dans ma boite à gants et je la suis, je me présente quand même à cette charmante brune qui s’appelle Daphné. Dans l’ascenseur elle commence à me dire que je roulais sacrément vite dans ce parking qui est limité à seulement 20 kilomètres heure. Je rigole un peu et lui souligne qu’elle avait un cédez le passage qu’elle n’a pas respecter. Une fois chez elle, elle me propose un café que j’accepte avec plaisir puis ...
     pendant que le café coule elle va se doucher et se changer, j’aimerai bien la rejoindre sous l’eau. Mais à la place je commence à remplir ma partie du constat et à faire le croquis. Elle revient avec sur un plateau le café, des tasses et des gâteaux. Elle porte une jupe bleu marine assez courte, des bas et un chemisier blanc où les 3 premiers boutons sont ouverts et laisse plus que deviner sa généreuse poitrine. Vu comme ses tétons pointent elle ne porte pas de soutien gorge. En me donnant ma tasse elle me dit: « J’ai bien réfléchis et je ne crois pas que j’avais un cédez le passage, en plus je venais sur votre droite alors je suis prioritaire! » Je pose ma main sur sa cuisse et lui répond: « Daphné, arrête c’est évident que j’avais la priorité. On se tutoie ok? » Elle me fait oui de la tête et recommence à pleurer. Elle me dit que c’est la voiture de son mec et qu’il va lui taper une crise surtout que ce n’est pas la première fois qu’elle a un accident avec. Quand je tourne la tête vers Daphné, elle déboutonne un peu plus son chemisier et me dit: « On peut s’arranger sans constat? » et elle continue à dévoiler ses magnifiques obus. Comme mon garagiste travaille bien et pour pas cher je lui dit que pour 250€ on peut trouver un accord. Elle me sourit alors je la fait grimper sur mes genoux et avant de commencer à lui dévorer les seins je rajoute: « Enfin 250€ et » Et je commence à lui lécher un téton et caresser l’autre avec ma main, je me mets immédiatement à bander et elle doit ...
«123»