1. La sortie en vélo qui dérape (1)


    datte: 10/02/2019, Catégories: Partouze, Auteur: Dazer,

    La bouteille est vide et je crois que j’en ai bu un peu plus qu’eux ! Ils l’ont fait exprès ? Je n’en sais rien. Évidemment on continue de rigoler, il fait toujours chaud. On est au plein milieu de l’après-midi mais je suis incapable de donner l’heure. Sam s’est assis à côté de moi. Il me taquine sur le fait que je ne tiens pas bien l’alcool tout en passant son bras autour de mon cou, laissant sa main tomber sur mon sein gauche, légère sans s’appuyer dessus. Au fur et à mesure, il me fait bouger de droite à gauche en me lançant des petites vannes. Et sa main finie ouverte, englobant mon sein, de façon plus ferme que tout à l’heure. Par moment il exerce une pression avec ses doigts. Il est carrément en train de me peloter ! Après quelques secondes perdues je ne sais où dans mon esprit, je réagis et enlève sa main. Bien Sûr toujours dans la bonne humeur. Mais t’enlèves ta main de là, petit pervers ! Dis-je. Fais pas genre que tu n’aimes pas ça. Je suis persuadé qu’on pourrait te faire vivre le meilleur moment de ta vie avec Nathan, répond Sam. À ce moment-là c’est Nathan qui arrive de l’autre côté, s’installe derrière moi et pose ses mains sur mes hanches. Il les fait glisser vers mes seins en me chuchotant à l’oreille. Tu vas voir Pauline, tu vas en redemander après ça ! J’ai voulu me lever et partir, mais sans comprendre pourquoi, je me suis senti incapable de réagir. Il y avait une partie de moi qui adorais se retrouver dans une position de soumission. Sans m’en rendre ...
    compte tout de suite, Nathan est derrière moi et ses mains passées sous mon débardeur. Quant à Sam, il pose sa main sur ma cuisse, que j’écarte machinalement pour le laisser faire. En l’espace de trois minutes, je me retrouve avec uniquement mon string et mes chaussures. Allongée sur le sol embrassant langoureusement Nathan qui caresse mes seins, laissant Sam caresser ma petite chatte trempée. Je ferme les yeux et me laisse guider. C’est curieux mais je me sens tellement bien. Je gémis sous leurs caresses. C’est si bon ! Cela doit les exciter terriblement. Ils se lèvent tous les deux, en parfaite synchro. Ils enlèvent leur short, et on peut clairement constater que leur boxer est déformé. À ce moment-là je suis en feu, tout ce que je veux c’est qu’ils me laissent découvrir leur engin. À genoux sur l’herbe, devant mes deux amis, je pose une main sur chacun d’eux, sur leur engin qui semblent si durs. Nathan semble apprécier la caresse, mais Sam lui n’en peut plus et baisse son boxer. Sa queue rebondit juste sous mes yeux. Je la saisis de ma main gauche et sans hésitation je l’insère dans ma bouche. Devant le spectacle qui se déroule sous ses yeux, Nathan sort la sienne que je branle tout en continuant de sucer Sam. Sam a une belle queue, assez longue et fine. Nathan lui, a une queue tout aussi longue mais bien plus grosse que j’en ai du mal à en faire le tour avec mes doigts. Je sens que je mouille encore plus. J’en ai des papillons dans le ventre. Je suce l’un tout en branlant ...