1. Les triplées monozygotes (1)


    datte: 10/02/2019, Catégories: Partouze, Auteur: mlkjhg39,

    glisser sa grosse queue. Il reste silencieux regardant sa bite s’enfoncer jusqu’à ce qu’il sente mon pubis toucher ses bourses et que son gland comprime le col de mon utérus. — Huuuummmm, ouiiiiiiiiii, je peux prendre ta grosse bite ! Je prends la totalité de ton énorme queue même si elle me déchire et m’ouvre en deux! — Oh putain! Oh, mon salaud, tu me baises et en plus t’es monté comme un âne ! Je me mets à monter et descendre sur son mandrin comme une mort de soif. — La vache! Ta queue bute tout au fond de moi, ta belle queue déforme mon vagin et appuie sur mon clitoris. Ooooohhhhh, je sens que je ne vais pas tenir longtemps! Patrick a prit a pleines mains mes fesses et a prestement attraper un téton dur avec sa bouche et tête avidement cette friandise, il donne de légers coups de reins pour explorer tous les recoins de mon vagin chaud et trempé. — Je suis pleine de toi Patrick!, — Oooohhhh, ta bite va me rendre folle doucement .Aaaaahhhhhh chaque fois que tu frappes mon clito je crois que je vais éclater! Ta bite est tellement grosse ! Tu me fais jouir, je ne peux plus me retenir !!! Aaaaahhhhhh ouiiiii Oooohhhh, tu combles toutes mes espérances! Mon cul tremble dans ses mains et mon bassin saute frénétiquement sur sa bite. Patrick reste accroché par sa bouche à un de mes tétons en le suçant goulument donnant des coups de langues sur mon sein droit et tentant d’en aspirer une bonne partie dans sa bouche. Mais Ève s’impatiente, je lui cède à regret ma place. C’est moi qui prends le sexe de Patrick pour le placer devant la fente de ma sœur . Un bon coup de langue baveuse sur sa vulve rosée et je dirige le boutefeu de Patrick dans son sexe. A suivre.....
«1234»