1. Le fantasmeur


    datte: 10/02/2019, Catégories: BDSM / Fétichisme, Transexuels, Auteur: Prescillia,

    avec ses collègues travailler...A la pause de l’après-midi, comme convenu, je sorti dans la cours, mon lascar y était aussi...Comme promis, je me suis dirigée vers lui, pour lui demander une clope...Ma clope allumée, j’ai tiré une bouffé, puis directement je lui ai demandée si les jambes et les pieds de femmes ça l’excitais...Sur le coup, ça la scotché...Il n’a pas su quoi me répondre... puis il s’est repris, et me l’a avoué...Oui, il est fétichiste, et ça l’excite de voir des pieds de femmes gainées de nylons .... Et de nous avoir vu nous dandiner dans nos escarpins l’avais passablement excité...Il m’avoua qu’après manger, il avait été obligé d’aller se soulager dans les chiottes...Je lui répondis, que j’aimerai bien voir ça...Pour aujourd’hui c’était râpé, nos pauses se finissaient, et nous devions rejoindre nos postes de travail...Ce sera pour demain...Lendemain dès la pause du matin à dix heures, on s’est enfournés discrètement dans les chiottes des vestiaires...Debout tous deux de chaque côté de la cuvette, je lui demandais ce qu’il attendait de moi...Il me demanda de me déchausser, et de monter sur le couvercle de la cuvette...Tout en me demandant ce que je portais comme type de nylon... Bas, collant, bas up, mi-bas ??? Il sortit sa bite de sa braguette... Elle était déjà bien raide...Il se branlait rapidement en gardant son regard concentré sur mes petons...Je faisais exprès de les remuer dans tous les sens en frottant mes pieds l’un contre l’autre pour entendre le ...
    crissement du nylon....Je lui demandai s’il voulait de l’aide...A ce moment-là, il beugla, et balança par saccades de la crème blanche sur la cuvette, et m’aspergeât les pieds....Je sentis la chaleur qui refroidissait de son sperme qui humidifiait ma peau à travers le nylon fin de mes mi-bas...Sa bite molle, il la remit dans son pantalon, puis il sorti rapidement des chiottes...Je descendis de la cuvette en faisant attention de ne pas glisser sur le sperme... j’enfilai mes pieds dans mes escarpins et sorti à mon tour...J’enfile que des mi-bas nylon ou en lycra, comme mes collants, mais jamais en matière mousses ; c’est pour les vieilles...Et c’est moche...Le midi dans la file d’attente avec les copines, il était assis encore à la même place...J’en jouais, en frottant bien mes petons l’un contre l’autre, et les dessus de mes pieds derrières mes mollets tout en parlant à mes copines sachant très bien qu’il continuai son petit jeu de nous mater les pieds...A la pause de l’aprem, rebelote, dans les chiottes, perchée sur ma cuvette, je ressortie les pieds aspergés...Je lui demandai ce qu’il lui frai plaisir que je porte comme style de nylon, et si des fantaisies l’exciterai aussi...Pour changer le lendemain, j’enfilai des plumetis... ça l’excita aussi...Il fut eux aussi bien aspergés...Les copines se demandaient, ce que je foutais à toutes les pauses... Et où je disparaissais...Je leurs vendis la mèche... elles n’en revenaient pas... en me demandant de leurs raconter....On finit par ...