1. De Julien à Julie (6)


    Datte: 20/02/2019, Catégories: Transexuels

    De Julien à Julie – 6 Comme promis, Patrick ferme son bar pour deux semaines. Nous en profitons pour partir à la mer. Pas n’importe où ! Sur une plage réputée gay et naturiste connue de toute l’Europe. Comme la route est longue, nous faisons une étape à mi-parcours. Nous nous promenons main dans la main, allons au restaurant et, une fois dans la chambre d’hôtel, quand je rejoins Patrick dans le lit après avoir enfilée ma nuisette, mon amant me caresse tout le corps et se penche sur mon sexe pour le sucer. Il a fait beaucoup de progrès et je suis dure comme du bois quand il se retourne, pour me présenter son postérieur. Je suis interloquée ! Mon amant si viril a-t-il une envie spéciale ? « Tu veux que ? » « Oui ! Avec toi, je veux tout ! Je me suis préparé, mais va doucement, c’est la première fois ! » Je lui caresse le dos, lentement, avec beaucoup de douceur et il finit par se détendre. Je le fais se positionner et tout en manipulant sa verge qui retrouve de la raideur, je pointe mon bout sur son petit trou. Je n’en suis pas à ma première sodomie, mais là ça me fait bizarre. Je suis flattée d’être la première à lui faire découvrir ce plaisir. Il grimace et geint quand je le pénètre, mais ne cherche pas à arrêter ma progression. Il est si serré, ce n’est pas comme mes premières expériences. « Tu aimes mon chéri ? » « Oui ! Vas-y maintenant » J’y vais, mais avec une infinie douceur. Je lui mordille les épaules, la nuque. Il s’allonge sur le ventre et moi sur lui. Je vais et ...
     viens pendant un temps infini, tandis qu’il geint de bonheur. « Vas plus vite ma chérie » Ensemble, nous trouvons le bon rythme et, mon excitation est telle que je finis par éclater en lui. Je cours vite chercher une serviette pour essuyer le sperme qui s’écoule de son anus et, alors qu’il s’est couché sur le dos, le sexe en l’air, j’entreprends de le sucer jusqu’à son orgasme. J’avale toute sa semence puis viens me nicher au creux de son épaule. « Tu as aimé que je te fasse ça ? » « J’ai adoré, je regrette de ne pas avoir connu ça avant ! Il faut dire que je suis plutôt du genre macho à ce que l’on dit ! » « Mais non ! Ce n’est pas vrai ! Tu es si doux avec moi ! » Si nous passons la nuit enlacés, au matin, il me rejoint dans la cabine de douche pour me prendre, debout. Comme ça fait du bien ! Arrivés à destination, je m’aperçois qu’il a loué un grand appartement qui surplombe la plage naturiste. A l’aide de jumelles, qu’il a eu la présence d’esprit d’amener, je me rends compte qu’il n’y a pas de réserves à avoir. Malgré cela, je préfère revêtir un bikini rose, un peu provoquant quand même. Les couples sur la plage ne m’en tiennent pas rigueur et nous nous installons sur le sable. Patrick se met nu et je ne garde que ma culotte. Sous son insistance, je fini par la quitter. Au fur et à mesure, j’accepte d’être nue devant les gens qui passent. Certains s’attardent et nous regardent quand nous échangeons des baisers. Le soir venu, je mets une minijupe pour sortir. Inutile de ...
«1234»