1. J'adore me sentir femme


    Datte: 22/02/2019, Catégories: Anal Gay Transexuels

    Je m'appelle Karim. Cela fait longtemps que je sais que je préfère les garçons. Au fil des années, je voulais de plus en plus ressembler aux filles de mon âge, malgré le fait que je sois un garçon. J'ai l'avantage d'avoir un visage assez juvénile et plutôt mignon et on me confondit avec une fille à de nombreuses reprises. Ma sœur me prêtait des habits et m'apprenait à me maquiller, à m'épiler....À mes 18 ans, j'avais de longs et beaux cheveux bruns et la pratique de l'athlétisme m'a permis de me forger un corps athlétique sans être trop musclé. À la fin de mon année de première (où j'ai eu pour la seconde fois un petit copain pendant les 6 premiers mois), plusieurs classes se sont données rendez-vous à une fête d'un village proche pour fêter la fin de l'année. Je m'y rends avec mes amis et l'on commence doucement notre soirée avec quelques verres.Rapidement, je remarque une tête du lycée qui m'est familière. C'est un garçon de 20 ans qui est en BTS dans mon lycée et, pendant tout au long de l’année, nous nous jetons quelques regards furtifs. Mais j'ai à chaque fois l'impression que ça relève plus du regard curieux, voire même choqué, que du matage. Et j'aurais aimé à l'époque que ça soit le cas. C'était un homme châtain foncé avec un visage aux traits fins et il avait une musculature développée que j'apercevais quand il portait des habits un peu moulants. La soirée se passe et à 2 heures du matin, moi et mes amis ne marchons plus droit du tout.Je décide d'ailleurs d'aller ...
     faire un tour dehors pour prendre l'air. J'aperçois alors le fameux garçon assis sur un banc en train de fumer, à ce qu'il me semble, un joint. Je décide dans un élan de courage éthylique d'aller m'asseoir à côté de lui. On se dit bonjour puis il me propose de fumer sur son joint, j'accepte puis j'essaye d'entamer la discussion :- On s'est déjà vu non ?- Oui, on est au même lycée.- Ah oui, c'est toi que je croise de temps en temps et j'ai souvent remarqué que t'avais toujours un regard pour moi !Je rentrai direct dans le sujet, motivé par mon degré d'alcool, mais surtout par l'idée de balader mes mains frêles sur son torse musclé. Ma question l'embarrassa, mais en fait, il me répondit en rigolant :- En fait, c'est juste qu'à chaque fois, je n'arrive pas à me faire à l'idée que t'es un mec.- Oh ben, ne t'en fait pas, ça me fait plaisir d'entendre ça. Tu trouves que je ressemble beaucoup à une fille ?- Ah bah oui, au début je me suis même dit « elle est mignonne cette petite seconde ! » mais après, on m'a dit que t'étais un mec.Il me répondit ça sur un ton un peu hésitant, mal à l'aise et je remarquai que la bosse qu'il avait ne venait pas de la pliure de sa braguette. Lui faisais-je vraiment de l'effet ? Je ne pouvais pas retenir cette folle envie qui montait en moi, je sentis que mon anus criait famine.-Tu sais, il y a des choses que je fais aussi bien qu'une fille.Je tentai le tout pour le tout et commençai à caresser son torse, il repoussa ma main que je redirigeai directement ...
«1234»