1. Inceste, la réalité est encore mieux que le rêve. (9)


    Datte: 22/02/2019, Catégories: Inceste

    JEUX INTERDITS, FANTASMES INNAVOUES Résumé des épisodes précédents: Michel et Claudine ont sauté le pas ainsi que Patricia qui est arrivé à ses fins avec Michel. Claudine et Patricia viennent de se faire sauter ensemble par le mandrin exceptionnel de Michel. Mais il ne veut pas en rester là et leur promet une soirée encore plus chaude Chapitre 12 : Patricia, Claudine et Michel. Michel est aux anges, après sa prestation de l’après-midi les deux femmes sont aux petits soins avec lui répondant à la moindre de ses demandes. Mais il ne veut pas céder à leurs attentes se réservant pour la soirée comme il le leur a promit. Une fois le dîner terminé, elles n’y tiennent plus et le traînent dans sa chambre, il se tient debout et n’a rien à faire, elles se chargent de le dévêtir entièrement puis se dessapent mutuellement. Claudine s’est éloignée et revient avec un « anneau de queue » souple dont elle se servait avec son mari. Elle le fait déjà passer derrière les bourses de son fils puis y glissant ensuite avec difficulté la verge flasque mais à cause de son diamètre exceptionnel, l’anneau est trop petit. L’effet est magique et immédiat, l’étranglement de la verge à sa base laisse passer le sang sous pression qui ne peut plus s’en échapper. Son pénis en quelques instants devient d’une raideur et d’une dureté jamais atteinte. L’engorgement de la verge la fait grandir encore un peu, elle n’en avait pourtant pas besoin. Mais sa grosseur est devenue monstrueuse, le gland ressemble à une ...
     énorme prune violacée. Elle le regarde et l’embrasse délicatement sur les lèvres. Il répond à son baiser et sa langue lentement, pénètre sa bouche. Elle se colle à lui l’enserrant dans ses bras et sa forte poitrine frotte contre son torse nu et musclé. La sensation l’électrise Michel sent Patricia se saisir de son pénis et le glisser entre les cuisses de sa mère. La situation n’est pas courante mais tellement merveilleuse! Ils continuent de s’embrasser, plus passionnément pendant que Claudine serre les cuisses pour masser la matraque de son fils qui ressort entre ses fesses permettant à Patricia d’en sucer le bout. Claudine saisit les mains de son fils et les pose sur sa forte poitrine. — Pelote mes gros seins, suce-les ! L’implore-t-elle. Michel la repousse doucement et pose sa bouche sur un de ses tétons, le suce, l’aspire, le lèche, Claudine se tortille de plaisir et a posé ses main sur le dos de son fils. La tension monte dans son corps sous ses préliminaires qui l’amène au plaisir. Sa main droite descend et caresse son ventre puis arrive sur son pubis pendant qu’il continue à sucer son sein en faisant tournoyer sa langue autour de son tétin, son autre main épouse l’autre sein et pince l’autre téton entre ses doigts. Elle cambre ses reins et gémit de plus en plus car ses seins sont devenus très sensibles Patricia s’est postée à coté de Michel et de sa mère et sa main gauche s’est refermée sur son gourdin dur comme du bois. De son autre main elle a pris un gode de bonne ...
«1234»