1. Séduction délicate de la soeur de ma mère (12)


    Datte: 24/02/2019, Catégories: Inceste Auteur: Bruce75,

    Si vous avez manqué le début. Je m’appelle Patrick et je suis en vacances pour deux semaines à Bordeaux chez ma tante Véronique très bcbg, soeur de ma mère Anne. Elle a 42 ans, divorcée, 2 enfants, 1m72 pour 55 kg et moi, 23 ans 1m80 pour 75 kg étudiant. Depuis son divorce, ma tante a du mal à joindre les 2 bouts. J’ai contacté un ami qui m’a indiqué une sorte de cercle très fermé en Suisse. Nous participons à une sorte de spectacle en faisant l’amour devant un père richissime pour inciter son fils à passer à l’acte plus aisément du fait de notre situation incestueuse. Nous sommes à la fin dudit spectacle avec l’ultime scène dans laquelle ma tante doit se soumettre à mes exigences. Véronique sortit de la salle de bain pour m’y laisser entrer. Elle n’était qu’en peignoir et rien qu’à l’idée de la regarder j’échafaudais un futur scénario pour notre retour sur scène. Fraîchement maquillée avec sa robe longue noire, elle avait une sacrée gueule et une fierté intérieure s’empara de moi, sachant qu’elle me considérait comme son mec. Je pouvais la baiser quand ça me chantait et cette soirée si particulière me donnait l’occasion d’assouvir de nouveaux fantasmes. — Ca va Patrick, tu tiens le coup ? Dit-elle en se tenant bien droite face à moi. — Ne t’inquiète pas pour moi, rien qu’en t’écoutant j’ai déjà envie de te rouler une pelle et de te sauter ma chérie ! — Oui bon Tu vas en avoir l’occasion, on y va. Enchaîna-t-elle à la fois gênée par mes remarques déplacées vis à vis ...
     d’elle mais ravie de se savoir autant désirée par son jeune mâle, enfin son neveu. — J’ai réfléchi à un truc. Lui confiai-je en descendant l’escalier. — Euh tu me fais pas faire n’importe quoi devant ces personnes ? S’inquiéta-t-elle légitiment. — Tu es ravissante avec cette robe, toute ta silhouette est mise en valeur et tu es à poil en dessous. Dis-je en l’attrapant par la taille dans le couloir. — Tu as toujours aimé, ça t’excite de me savoir nue sous ma robe et savoir que tu vas m’avoir rien que pour toi Ma tante avait vu juste avec les vrais mots. Voir ses tétons pointer à travers son décolleté et son cul se balader sans culotte était en effet fort séduisant voire enivrant en pensant à ce que j’allais faire d’elle, ma femelle mûre docile et bien dressée rien que pour moi. L’allemande, sorte d’organisatrice en chef nous mit en une nouvelle fois en garde. Ma tante devait se plier à mes désirs et peu importe qu’elle fût ma tante et notre différence d’âge. Le repas du soir fut vite expédié avec la comédienne jouant le rôle de ma mère. — Patrick, nous avons fait une journée de shopping et je suis fatiguée. Ton père ne rentre que demain alors je vous laisse fumer votre cigarette habituelle. Bonne nuit à vous deux. — Oui Maman à toi aussi. Répondis-je pour jouer le jeu. — Dors bien Anne. Souhaita ma tante à ma mère de substitution. Véronique somptueuse dans sa robe longue alluma une cigarette et sa manière de rejeter la fumée la rendait très hautaine. Elle ne savait que faire, en ...
«1234...12»