1. Géraldine tome 2-Chapitre 44


    Datte: 25/02/2019, Catégories: Anal BDSM / Fétichisme, Transexuels Auteur: xavierathebitch,

    Chapitre 44- Desserts à la selleLaissant ses trotteuses joliment harnachées dans leur corset, qui leurs bloquaient les bras sur les cotés, et dont les mains étaient glissés dans des sabots, rappelant ceux de leurs pieds sabots identiques à ceux de Géraldine .Mais leurs deux colliers de maintien étaient reliés par une barre d’entrave, qui limitait ainsi l’espace entre les deux pouliches.Maître Laurent entraîna la nouvelle pouliche à l’intérieur du chenil/écurie pour l’habiller, comme il en avait l’habitude pour les soumises choisies comme driveuse.“ - MMMMMMMPPHHH !!! MEOOOOW !!! Mmmmmmppphhh !!! ”Miaula la chatte, en entendant les pas, s’agitant dans les tubes qui la bloquaient dans une position inconfortable à l’intérieur de sa cage. Ses jolis yeux étaient aveuglés par une cagoule qui lui laissait le bas du visage libre, mettant en évidence son anneau nasal que le Maître du chenil avait attaché à la cage. Il avait également glissé un large gode entre ses lèvres de Kitty, écartelées par un large ring -gag. Quand à son anus offert de ses fesses complètement bloquées, il était comblé d’un gode équivalent, et était relié comme celui de sa bouche à un boîtier électrique, que Géraldine reconnu pour être le même que portait Anau, le soir de la vente.“ - Ferme-la, comme mes chiennes! Ici, tu n'est rien !”Ordonna la Maître du chenil, en actionnant sa télécommande, tout en attachant les anneaux du collier de maintien de Géraldine à des crochets reliés à un palan,“ - MMMMMMMPPHHH !!! ...
     AAARRRGHHH !!! MMMMMMMPPHHH !!! ”Miaula la Chatte de la Directrice, qui secoua sa cage sous l’électricité qui traversa son corps, comprenant que pour quelques jours, elle n’était plus qu’une simple soumise « a****l domestique » parmi tant d’autres. Kitty se calma, en miaulant de silencieuses lamentations.Géraldine se retrouva rapidement suspendue par son collier de maintien cadenassé, en équilibre sur ses pony-boots. Maître Laurent lui enfila une cagoule de latex noir sans ouverture au niveau des yeux, lui glissant ensuite un large gag-ball blanc en bouche.Après lui avoir lui retiré tout son harnachement et de ses entraves, il lui scotcha les bras, l’un à l’autre dans le dos, avant de glisser Géraldine dans une camisole sans bras de latex épais noir, munis d’ ouvertures aux niveaux de ses seins annelés, lui remplaçant ensuite ses pony-boots par des ballets boots munies d'un anneau qu'il relia par un mousqueton double.Par pur jeu, Maître Laurent poussa la pauvre Géraldine, avant de l'abandonner dans son équilibre suspendu, partant s’occuper de ses chiennes en attendant l’arrivée de la driveuse de l’école.“ - MMMMMMMPPHHH !!! MMMMMMMPPHHH !!! ”Couina la pauvre soumise, sous la poussette taquine du Maître du chenil, se sentant comme étranglée par la pendaison de son large collier de maintien suspendu au palan, qui lui rappelait celui du garage, où elle avait appris à marcher sous la surveillance attentionnée de sa Maîtresse.Maîtresse Sandra était pour le moment très attentionné à ...
«1234...9»