1. Quand je pense à toi


    Datte: 01/03/2019, Catégories: Anal Masturbation Auteur: Axxel13,

    Je me branle en pensant à toi. Ma main autour de mon sexe je me rappel ton corps. Tes seins fermes, tes hanches et tes cuisses voluptueuses, tes fesses que j’aimerai saisir. Tout en toi me fait durcir alors que ma main glisse doucement de haut en bas. Mon sexe dur se gonfle quand ton corps se rappel à moi. Je me branle en pensant à ton corps, à ton cul. Je te revois dans ton petit short rose, les fesses bien moulées laissant admirer l’excitante jonction entre les cuisses et les fesses. Ou dans ta petite culotte noire, un peu transparente, à travers laquelle je peux deviner la fente qui sépare tes deux rondeurs. J’adore passer ma main sous ta lingerie, me glisser entre le tissus et ta peau, pouvoir apprécier tes fesses encore couvertes. Je te regarde debout, seins nus, tétons dardés, prête à baisser ta culotte et à dévoiler tes fesses. Tes mains la font glisser peu à peu laissant apparaitre ton cul, puis la font descendre le long de tes cuisses. J’observe entre tes cuisses pendant que tu te penches, cherchant à apercevoir les lèvres bombées de ton sexe. Tu te redresses, nue devant moi, belle et excitante. Je me branle en repensant à toutes les manières dont je peux voir tes fesses. Rondes et moulées par tes petits short sexy ; cachées par tes culottes qui donne envie d’enrouler une main sur ta cuisses pour venir la glisser sous le coton qui recouvre ton cul. Je te revoie debout en string, la bande de tissu séparant les deux globes charnels accessibles à toutes mes caresses. Je ...
     repense à toi à quatre pattes en porte-jarretelle : ta taille entourée et tes cuisses recouvertes font ressortir ton cul, l’étoffe noire contraste avec ta peau ambrée. La vision, fugace, de tes fesses quand tu baisse ton pantalon pour te soulager dans la nature, ce petit moment où seules tes fesses nues se détachent entre ton débardeur et le jean que tu descends, pour enfin t’accroupir, tes cuisses et tes fesses d’autant plus visibles que le reste est caché. Je me branle en pensant à toi en train de te masturber. Je t’imagine sentir monter l’excitation dans ton bas-ventre, l’envie qui se propage vers ton entrecuisse et ta main descendre pour déboutonner ton pantalon. Tu lèves un peu les fesses pour l’enlever. Tes cuisses s’écartent. Ta main se glisse sous l’élastique de ta culotte et tu lâches un soupir quand tes doigts rencontrent ton clitoris, encore caché sous tes lèvres. Je vois ta main bougeant sous le tissu, contre ta toison, sentant ton sexe s’ouvrir peu à peu. Tu sens ton petit bouton de plaisir durcir sous tes doigts. Tu de débarrasse de ta culotte pour caresser ta chatte de mouvements amples. Peut-être lèches-tu tes doigts avant de les replonger vers ton sexe palpitant. Peut-être descends-tu ton autre main pour enfoncer tes doigts entre les lèvres et sentir la chaleur de ta chaire. Un doigt, deux peut-être ?, pour sentir ta fente s’écarter et caresser la paroi supérieure de ton intimité, de l’autre côté de ton clitoris où une bosse de chaire plus ferme accentue tes ...
«1234»