1. Ti plan suce ek un zarab Saint André 440


    Datte: 02/03/2019, Catégories: Gay Sexe interracial, Auteur: chut974,

    C'est une histoire vrai.Depuis mon adolescence, j'ai toujours aimais les gars. C'est tout naturellement très, très jeune, que j'ai eu mes premières expériences sexuelles. Bref ceci est une autre histoires.Un après-midi après 13H30, je sors de mon stage dans un établissement hospitalier sur Saint-André.Je remonte le chemin Lagourgue pour aller traîner un peu en ville.A cette heure la presque tout les magasins sont fermés, je marche sur le trottoir quand j'entend un commerçant un homme zarabe, barbu, en habille traditionnel blanc avec le petit chapeau blanc, en train de jouer avec son téléphone, un peu caché qui m'appelle, je vais le voir et il me demande avec son accent :-comment i lé ?-ça va merci et ou-oui aou donne amoin out numéroComme un con je lui donne en pensent que c'est pour travaillerEt il me demande :-oussa ou habite ?-je dis mon quartiers-Je lui demande c'est pour travailler dans la vente?Et, c'est la qu'il me répond non, c'est pour jouer un peu avec lui, un soir il viens regarder la télé avec moi et on dort ensemble après.Sur le coup, j'étais surpris je ne m'y attendais pas a sa. Il rajouta, qu'il sera généreux si je viens souvent.L'excitation du moment, je j'avance dans le magasin en faisant le client intéressé et je lui demande si il me fais un prix sur un produits, si je peux payer 3 fois sans frais lol,Il me dit que oui en frottant fort sa mains sur mon pantalon de façon dominant pour palper mon cabot, et il pris ma mains en me demandant si je veux toucher ...
     le siens.Cette action été très excitant sentir une grosse bosse sous ses habits traditionnelles.Et on est resté à la ce jour la, ses employées sont arrivés, j'ai continuer de faire comme si j'étais un clients en demandant si je pouvais payer en plusieurs s fois par chèque et que je repasserais plus tard.Quelque minutes plus tard, il m'appelle pour me demandé si je suis disponible ce soir après la fermeture, je lui répond non et on se donne rendez-vous le lendemain dans l'heures midi après la fermeture entre midi et deux.Arrivé le lendemain, je lui donne le poignet de mains et il ne lâche plus ma mains pour me conduire à l'arrière.Il enlève le haut de son habit allume une cigarette et m'embrasse en expirant la fumer dans ma bouche, il me pince les tétons il s'assoie je commence a le sucer il me donne des petits claques au visage en disant que je suis une petite salope et il m'embrassa a nouveau ses lèvres été douces avec sa grosses barbes j'avais l'impression qu'il allais avaler ma bouche c'étais trop bon.Il voulais me pénétrer, je lui ai dit non car j'avais pas fais de lavement anal et j'aime pas sa. Je l'ai sucer jusqu’à ce qu'il joui.Il voulais jouir dans ma bouche, et que j'avale, j'ai refuser car bien que j'aime cabot je préfère éviter de faire des choses que risque d'att****r des maladies, il a donc joui sur mon visage.Sa douche été épais d'une couleurs vieux jaunes un peu comme la couleur l'éponge des matelas longtemps mdrEnsuite, j'ai essuyer mon visage et je suis parti ...
«12»