1. massage ingenu


    Datte: 04/03/2019, Catégories: Masturbation

    Je t'emmène dans les Landes faire une petite randonnée. Le sous bois est magnifique et l'odeur des pins enivrante. Au bout de quelques km, nous arrivons dans un petit espace ou subsiste une cabane de gêmeur ou de bûcheron; elle est pittoresque et comme beaucoup, abandonnée mais encore debout. Pour nous reposer et nous protéger du soleil, nous y pénétrons un peu fourbus. Une vieille table rustique est encore là flanquée de ses bancs, un peu comme celles des aires de repos ou de pique nique. Nous nous asseyons quelques instant et goûtons du silence et de notre repos. Nous prenons même chacun un banc et nous y allongeons. Et là, par dessous la table, je vois se dessiner les formes de ta silhouette sur le dos. Tes jambes, un short léger, un tee-shirt ou 2 jolies formes sont moulées, ton cou, ton visage, les yeux fermés; tu somnole. Je me lève, et contourne la table. Tu sens ma présence, mais ne réagis pas. Je pose mes mains sur tes cuisses et entreprend de les caresser. Une mains reste sur les cuisses et l'autre remonte vers ton ventre pour caresser et masser légèrement. Je te propose de te coucher sur la table pour continuer et toujours un peu somnolente, tu t'y installe après que j'y ai mis un drap de bain que j'avais pris dans mon attirail de sac à dos et que je t'ai demandé d'enlever ton tee-shirt et ton short. Tu est là, offerte a mes mains, sur le ventre, les bras le long du corps et la tête tournée sur le coté et dés les premiers mouvements de mes mains, tu tombe dans les ...
     bras de Morphée. Pour ne pas être gêné, je dégrafe ton soutien-gorge et entreprend de longues passes à 2 mains du haut des épaules, jusqu'à la naissance des fesses, en poussant un peu la culotte légère que tu porte. J'ai de l'huile de massage sensuelle, parfum d'orient; j'en met suffisamment pour que ça glisse sans problèmes; ta peau est luisante, souple, je remonte de la taille sur les cotés ou des fesses sur le dos, ou à l'inverse, descend vers les fesses ou le coté du bassin, en poussant un peu plus la culotte. J'entreprend de masser les jambes; les mollets vers les cuisses, l'intérieur des cuisses en remontant vers leur naissance. J'insiste un petit peu à cet endroit, une main bien vers les lèvres et l'autre sur la raie des fesses a travers le tissus. Ton bassin se cambre pour s'offrir a ce massage délicieux. Chaque mouvement de main sur la fente ou vers le petit trou, donne en réplique un mouvement du bassin. Des petits sons sortent de ta bouche. Je comprime le tissus en tirant dessus, tu écarte un peu les cuisses et je voit ta vulve comprimée, le tissus tout mouillé qui prend bien sa forme.En te disant ça, je l'imagine bien sur trés fort et j'en bande; mon gland est même inondé de liquide prostatique (la mouille des mecs).Alors, ton niveau d'excitation semble élevé, je te sors de ta somnolence heureuse en te demandant de te retourner, ce que tu fait sans sourciller. J'en profite (he he) pour retirer ton soustif et la petite culotte devenue inutile. Tu est là, toute nue, ...
«123»