1. Tabouret 49


    Datte: 05/03/2019, Catégories: fh, fhhh, jeunes, uniforme, nympho, grossexe, Oral pénétratio, double, Partouze fsodo, humour, totalsexe, Auteur: Patrik,

    En cette année mille neuf cent quarante-neuf, telle la France, il y a quelques années, je me libère à mon tour. Pas loin du village, une base américaine s’est implantée, et il y a quelques beaux spécimens à tester. De plus, comme la nature a fait de moi la copie presque conforme de Maman qui a gagné plein de prix de beauté, je reconnais que j’ai un certain succès, mais je ne tiens pas à me caser trop vite sans avoir goûté à un peu de liberté. Maman, qui n’a pas toujours été une sainte d’après ce que j’ai pu comprendre, m’a expliqué plein de choses que j’aimerais bien un jour mettre en application. Elle m’a laissé entrevoir un énorme lot de possibilités auxquelles je n’avais nullement songées. Je me suis dit que ma mère avait dû être une sacrée et que je savais de qui tenir ! Papa, qui est, je dois le reconnaître, plutôt cool (comme disent mes amis d’outre-Atlantique), m’a prise à part : — Bon, Suzette, je sais bien que c’est de ton âge et que je me vois mal t’enfermer dans ta chambre comme certaines de tes copines, mais suis les conseils de ta mère, elle s’y connaît, crois-moi. Et évite de nous revenir avec un polichinelle dans le tiroir !— Promis, juré, P’pa !— Certaine ?— Franchement, P’pa, je me vois mal avec un marmot sur les bras !— C’est le commencement de la sagesse, Fifille ! Je me tortille sur place. Mon père, qui comprend vite, me demande : — Qu’est-ce que t’as à me demander ?— Ben Maman toi vous étiez comment à mon âge ?— Pourquoi tu demandes ça ?— Ben, j’ai ...
     souvent entendu dire : telle mère, telle fille— C’est vrai que ta mère n’a pas épousé le premier garçon qui lui a dit qu’elle avait des beaux yeux. Disons, qu’elle a pris son temps pour éviter de se tromper— Et c’est toi qui as été choisi, n’est-ce pas ?— Oui, c’est moi l’heureux élu. Vaut mieux, sinon tu n’existerais pas. Ce n’est pas faux, je n’avais pas envisagé cet aspect des choses. Je relance : — Et toi, P’pa ?— Quoi, moi ?— On dit certaines choses sur toi— On raconte des choses, parce que je ne suis pas d’ici, c’est tout.— Parce que c’est toi, l’étranger qui a euh gagné Maman ?— Il y a de ça, Fifille Je vois que mon attirance pour les gens qui ne sont pas du coin semble venir de ma génitrice. J’embrasse mon père sur la joue : — En tout cas, je suis bien contente que ce soit toi qui aies embarqué Maman !— Merci. Pourquoi tu dis ça ?— Quand je vois les autres zozos de pères que mes copines ont récupérés, je me dis que je suis plutôt bien lotie !— C’est très bien de l’avoir remarqué toute seule, mais tâche de ne pas l’oublier trop vite ! Je souris. Je demande à mon père sa version des faits : — Et toi, Papa, tu sais pourquoi Maman t’as choisi ?— Parfois, je me le demande encore après plus de vingt ans mais je ne vais pas faire la fine bouche d’avoir été l’heureux élu.— Les mystères de l’insondable féminin ?— Continue à parler comme ça, et les trois-quarts des garçons vont fuir à dix lieues ! Je ris tandis que mon père sourit. Je sens que plus tard, je comprendrai bien des ...
«1234...10»