1. La réalisation des fantasmes de Vanessa - 2ème partie.


    Datte: 09/03/2019, Catégories: Entre-nous, Hétéro

    Mars 2013. Mon voisin ou mon second fantasme. Je reprends ici, le récit de mon second fantasme qui me hantait depuis plusieurs semaines. Ce second est plus récent et il vient tout juste de se réaliser la semaine passée Là, il ne s’agit plus de m’offrir une partie coquine lors d’une sieste. Ce n’est plus possible car j’ai déménagé depuis le début de l’année 2013 et désormais, j’habite dans un grand appartement au dernier étage d’un immeuble récent des hauteurs de Cannes dans le quartier du Prado. C’est merveilleux car la grande terrasse face à la mer que j’aperçois au loin, me permettra quand les beaux jours seront revenus, de me livrer facilement aux rayons du soleil pour faire dorer mon corps de blonde Depuis que j’habite cet immeuble, j’ai croisé à plusieurs reprises un homme, grand, brun, aux cheveux courts et ondulés, avec de yeux d’un noir profond et une carrure d’athlète aux épaules larges et à la taille étroite. Souvent la nuit, je rêve qu’il me prend dans ses bras lorsque nous sommes dans l’ascenseur et m’embrasse amoureusement. Hélas, rien ne se passe il semble ignorer la belle jeune femme qui se pâme discrètement alors que nous sommes seuls dans cette cabine. Ce serait en été, j’aurais plus facile à le tenter quelque petite robe moulante, des hauts un tant soit peu décolletés qui offriraient mes seins à sa vue, ce serait plus facile ! Hélas, l’hiver est là, et ce n’est pas une saison très propice pour s’habiller ainsi, même si j’habite sur la Côte. Je désespère ...
     chaque fois que nous arrivons à notre étage commun ! Va-t-il tenter une approche ? NON ! NON ! NON ! Chaque fois, c’est « Bonsoir ! » et il se tourne pour ouvrir sa porte et entrer rapidement chez lui. Mais là, ce samedi, la chance tourne en ma faveur. Je vais vous expliquer comment cela s’est passé mais avant, laissez-moi-vous décrire un peu mon nouveau « chez moi » !!! J’ai acheté cet appartement à la fin de l’an passé et vous vous doutez bien que je l’ai arrangé à mon goût. Pour moi qui vit seule (enfin la plupart du temps !), il est bien assez spacieux. Outre les deux chambres séparées par la salle de bain, un petit hall d’entrée, la pièce principale traverse tout l’immeuble. La fenêtre qui donne au nord éclaire la cuisine à l’américaine avec un bar qui me permet de bavarder avec des amis lorsque je finis de préparer un repas rapide. Ensuite, j’ai la partie salle à manger avec une grande table de monastère en bois ciré et les sièges qui vont avec. Face à la baie vitrée qui donne sur terrasse vers le sud, j’ai installé un immense canapé d’angle recouvert de cuir ivoire parsemé de nombreux coussins colorés et une table basse avec un dessus en verre et un piètement métallique. Dans un angle trône un piano laqué de blanc. Tout est à la fois sobre et fonctionnel. Mais depuis ces deux derniers mois, je n’ai pas encore tout à fait terminé mes aménagements. J’ai encore quelques cartons de livres et de bibelots à ranger ou à disposer çà et là ! La veille au soir, j’étais passée dans ...
«1234»