1. Redécouverte du plaisir


    Datte: 10/03/2019, Catégories: Entre-nous, Hétéro

    Bonjour, j'ai décidé d'assumer pleinement mon amour de l'écriture et de le concilier avec ma nouvelle vie et toutes les découvertes qui y sont associées. J'espère que cette histoire totalement vraie vous plaira et que vous souhaiterez peut-être en connaître la suite.... *** J’étais avec un garçon depuis huit ans quand nous nous sommes finalement séparés. Ce n’était pas vraiment ce qu’on pourrait appeler une relation épanouissante et d’un point de vue sexuel, c’était plutôt le néant. Alors, voilà, disons que je fantasmais beaucoup, que je le trompais dans mes rêves et que j’utilisais beaucoup ma main droite. Lorsque je me suis retrouvée à nouveau libre, je n’avais franchement pas envie de me remettre dans une relation. Par contre, redécouvrir le flirt et la chasse était terriblement excitant. Je n’avais connu que mon ex car nous nous étions mis ensemble très jeunes. Et disons que je savais déjà sur qui jeter mon dévolu. J’ai vite commencé à discuter avec un pote en commun – je dis « pote » car nous nous connaissions principalement des jeux vidéo. On l’avait vu lors d’une soirée et, coincée entre mon copain et lui, je dois admettre que j’avais appuyé avec insistance ma cuisse contre la sienne. Et très clairement, il y avait une sacrée tension sexuelle entre nous deux. Ça passait par des regards, des sourires et, avouons-le, il était pas mal alcoolisé. Je ne suis pas franchement un canon. J’ai une bonne douzaine de kilos en trop – mais disons que je suis harmonieusement ronde, ...
     pas une barrique ni un tonneau quoi. Par contre, j’ai un joli visage et beaucoup de charme. Dès que les garçons de mon groupe ont compris que je n’étais plus avec mon mec, ils ont quasiment tous commencé à flirter avec moi. Bien entendu, j’avais déjà choisi. Oui, le type là, qui m’avait fait mouiller rien que d’être à côté de lui. Alors on a commencé à s’envoyer des snap. Pour résumé, c’était de l’ordre de « olala je ne veux pas dormir toute seule j’ai peur », « tu veux que je vienne te rejoindre dans ton lit ? », sur un ton faussement ingénu. J’en avais des papillons dans le ventre et les doigts déjà en train de me caresser le clitoris. Par contre, je n’étais clairement pas du genre à l’inviter directement à passer la nuit avec moi. J’étais bien trop timide pour ça. Mais on a continué à discuter et j’étais de plus en plus excitée par cet échange. Un soir, j’ai été invité à une soirée par un ami en commun, lui qui habitais assez loin devait passer deux nuits chez lui. J’ai sauté sur l’occasion ! Je me suis soigneusement préparée : le corps totalement épilée, une crème parfumée étalée sur chaque centimètre de peau, une jolie robe évasée qui mettait ma poitrine généreuse en avant. Bref, j’étais bien décidée à le rendre totalement dingue. Lorsque je suis arrivée à la soirée, les autres avaient déjà commencé à boire. J’étais à la fois totalement excitée et terriblement nerveuse. Quand je l’ai vu, que son regard s’est posé sur moi et qu’il a souri, j’ai tout de suite compris que ...
«1234»