1. Tante est si bien (Jour 3)


    Datte: 11/03/2019, Catégories: Hardcore, Mature, Partouze Auteur: marika842010,

    III. Jour 3Le lendemain, je dors et dans mon rêve, je sens des lèvres sur les miennes, un corps, des caresses… Mais je ne peux réagir, replonge de plus belle…C’est la faim qui vers midi me tenaille… La chambre est vide, en ordre…Je trouve un mot sur la table de la cuisine : « Déjeune si tu veux, on mangera plus tard… Mes amies sont parties. »La douche me fait du bien, je musarde en regardant le jardin, puis m’habille…Le café pour une fois me semble un bon choix… Elle l’a fait, avec une brioche…Je reviens au salon, après avoir rincé les bols. Un petit SMS à ma mère…Elle me répond très vite, me demandant si tout va bien, si je ne m’ennuie pas trop, etc…J’envoie aussi un message à mes potes de la fac, sur Facebook…La porte s’ouvre…- Coucou, tu as déjeuné ?- Oui… Merci, la brioche était bonne…- Merci…Elle passe dans sa chambre et revient en robe d’intérieur, très chic… Elle sent bon…Je ne sais comment…Elle me fait la bise, comme si de rien n’était…- Avant toute chose…- Oui ?- Je voulais te parler d’hier soir… Mes amies se sont ruées sur toi, comme des gourgandines… Je n’ai pas apprécié qu’elles ne m’en parlent pas avant… Je n’ai rien vu venir… Juste au restaurant… Je pense qu’il vaut mieux prendre cette soirée comme une parenthèse. Nous sommes parents et je ne veux pas être accusée de quoi que ce soit envers toi… Chut, attends…Elles ont le droit et toi aussi de faire ce que bon vous semble… De la chair fraîche, de la nouveauté, un beau jeune homme, tous les ingrédients pour ...
     exploser leurs libidos, déchaîner leurs hormones… Et les miennes aussi… J’ai été jalouse de te voir avec elles, de te faire initier, de les entendre jouir, de les voir se pâmer de plaisir, sauter sur ton sexe comme des affamées…Mais ceci peut se comprendre, et j’ai eu tort de les inviter…En ce qui me concerne, je me sens en faute d’être restée avec toi cette nuit…Nous avons fait l’amour, j’ai apprécié ta jeunesse, ton ardeur, là n’est pas la question…Mais nous sommes parents, c’est un fait et l’on se doit respect.Si tu es d’accord, on referme cette parenthèse, on annule mercredi, car je les vois venir…- Je comprends ce que tu me dis… Certes, tes amies ne se sont pas gênées… Mais je n’ai pas crié au viol !... Il fallait que ça m’arrive, ici, chez moi, ailleurs, demain…J’ai eu de la chance…D’abord de tomber sur des femmes superbes, et qu’elles me donnent ce que je voulais… Découvrir, apprécier, initiation de luxe et finir avec toi que j’ai tant convoitée…Tes amies qui plus est…. Donc je ne risquais rien… J’étais entre de bonnes mains, et me suis fait dépuceler sans souci.J’ai goûté à tout, faisant le tour du sujet en quelques heures…Puis la cerise, c’est toi, la gâteau tout entier devrais-je dire !...Excitée par les tableaux précédents, me voir entre les mains de tes amies, les faire jouir, tu m’as enfin vu en tant qu’homme et plus ton neveu de bébé…Tu as découvert mon sexe, elles en jouissaient de plaisir, tu m’as vu les satisfaire, tu les as entendues gémir, jouir, crier…On t’a ...
«1234...29»