1. En formation


    Datte: 12/03/2019, Catégories: Première fois Mature, Anal

    Cette histoire s'est passée il y a environ 10 ans. Mon ancien emploi réclamait de nombreuses formations, souvent à Paris, et généralement sur 2 voir 3 jours. Avant ce jour précis je dois dire que j'avais horreur de faire ces déplacements. Nous étions toujours le même groupe, tous les soirs le même restaurant, et à chaque fois les mêmes prises de bec. Bref, c'était pas ma tasse de thé.Mais cette fois la donne a changé. Deux autres collègues se sont jointes à nous. J'en connaissais une, mais l'autre juste de vue. Céline, la trentaine, une jolie blonde avec une grande gueule qui ne la fermait jamais, la plus part du temps pour parler de cul...n'était pas celle qui m'intéressait. Non, elle parlait vraiment trop et j'avais l'impression que ce n'était que du vent. Chaud, certes, mais toujours du vent. C'est Florence qui me plaisait. Une petite brune aux cheveux courts, la quarantaine et de jolies formes, discrète et pleine de charme, mais hélas mariée.Ce matin là, nous avons donc pris l'avion au départ de Strasbourg sur les coups de 6h30. Mais le RDV était à 5h30 à la cafétéria de l'aéroport. Je ne suis pas très matinal et pour arranger le tout je déteste prendre l'avion. Déjà avant d'embarquer Céline m'avait gonflé la tête pendant qu'on prenait un café. Nous étions une dizaine et, manque de bol, c'est elle qui était assise à côté de moi pendant le vol. Florence était juste devant nous. D'un côté j'aurais préféré que ce soit elle à la place de Céline, mais j'étais tellement ...
     stressé que je n'aurais de toute façon pas eu grand chose à lui raconter. Donc bon, je prend mon mal en patience et j'écoute Céline me raconter sa vie.A la descente de l'avion je retrouve mon collègue Franck, c'est avec lui que je bosse au quotidien, un gars sympa, plus très loin de la retraite, et on prend un taxi de notre côté direction le lieu de formation où on file direct à la cafétéria. S'il n'avait pas était si tôt, bien que je ne boive que très rarement, je crois que j'aurais pris une vodka histoire de me calmer le cerveau. Petit à petit les autres nous rejoignent, et Florence, vient à notre table."Dis donc elle parle beaucoup Céline..." me lance t-elle avec un grand sourire."Oh lala m'en parle pas, j'ai la tête comme une pastèque""Me dis pas qu'elle t'as saoulé, j'en ai pas raté une miette, c'était chaud""Ouais mais non, pas à cette heure ci et surtout pas en avion..."Il nous reste encore une bonne demi heure avant que le formation ne commence et on continue à papoter de tout et de rien devant nos cafés. La journée se passe et vers 17h on va prendre nos chambres dans l'hôtel d'à côté. Un peu plus tard on se retrouve tous au bar de l'hôtel et, pour changer, Jean Pierre réserve une table dans le même resto que d'habitude. Faut quand même dire qu'il est pas mal ce petit resto, pas donné non plus, mais ça on s'en fout c'est la boîte qui paye. Pour une fois la soirée se passe à merveille, pas d’engueulade, personne qui râle, serait-ce dû à la présence de Céline et Florence ? Il ...
«1234...7»