1. Jessica, ma meilleure amie 5


    Datte: 12/03/2019, Catégories: Anal Humour sexuel, Tabou, Auteur: Moonlight74,

    (La suite de mes aventures vraies avec Jessica, ma meilleure amie)Si vous vous demandez à quoi ressemblait Jessica, tapez Marina Visconti sur Xhamster.Je vins me positionner. Allongée sur le dos, les jambes relevées, Jessica écartait une fesse pour me donner un accès facile à son trou du cul, tandis qu’elle se branlait la chatte rapidement de l’autre main. Je repris une bonne noisette de lubrifiant que j’appliquais sur la queue tendue à l’extrême en m’astiquant lentement. Le contraste du violet de mon gland contre le rose de sa vulve et de son anus était saisissant. Je posais mon bout sur son petit trou étroit. Je me disais que ça ne passerait jamais. Jess écartait son cul des deux mains. Elle fermait les yeux avec force et soufflait par la bouche, tandis que mon énorme gland progressait dans son rectum par petits à-coups.. Son anneau céda et je m’introduis en elle de moitié d'un coup. Elle ouvrit quand les yeux et la bouche de surprise.- Oh putain ! T’es énorme en moi !- Je te fais mal ? demandai-je inquiet.- Non c’est trop bon !Jess reprit sa masturbation pendant que je la pénétrais lentement. Sa chatte dégoulinait. Ses seins se balançaient d’avant en arrière.- Vas-y plus fort maintenant ! ordonna-t-elle. Je veux te sentir plus profond et plus vite. Défonce-moi le cul !- Oh putain ce que tu m’excites ! répliquai-je.- Toi aussi ! Je n’aurais jamais pensé aimer autant me faire prendre le cul. J’adore ta queue !J’accélérai jusqu’à ce que mes cuisses tapent les siennes dans ...
     des claquements sonores. Mes couilles arrivaient butée contre son cul à chaque pénétration. Je sortis à plusieurs reprises de son anus béant, pour mieux me renfoncer dedans. Sa chatte dégoulinante était grande ouverte également sous les doigts de mon amante, qui écartait ses lèvres ou glissait son majeur et son annulaire à l’intérieur.- Ju, je jouis ! Je jouis ! Je jouis du cul ! glapit mon amie en se branlant à toute vitesse.Je pris ses nichons à pleines mains pour limiter leur mouvement pendant que je sodomisais Jess comme un forcené. Au bout de peut-être une minute pendant laquelle Jessica n’arrêtait pas d’hurler de plaisir, je sentais mon jus monter dans mes testicules mais je voulais encore profiter de ce moment d’extase et de folie.Je sortis de son cul à nouveau et retournai Jessica en levrette. Elle était amorphe comme une poupée de chiffon docile, dans un état complètement second, les yeux révulsés, le cul en l’air avec ses trous largement ouverts. Sa tête reposait sur l’oreiller qu’elle maintenait dans ses doigts crispés, et son dos était cambré pour faire ressortir sa magnifique croupe. Je m’enfonçais dans sa chatte brûlante et cela la réveilla avec des nouveaux gémissements plus graves.- Oh oui ta bite dans ma chatte ! reprit-elle. Enfonce-moi ta belle bite ! J'adore ! Prends- moi comme une pute ! Je suis ta salope !Agrippé à ses fesses, je savourais une nouvelle salve d’orgasmes chez ma belle qui se branlait le clito pendant que je la limais à fond. Mon pubis ...
«123»