1. Une négociation hors de contrôle Partie 2


    Datte: 13/03/2019, Catégories: Anal Hardcore, Partouze Auteur: tirkhard,

    Cette histoire est une fiction.Une négociation hors de contrôle. Partie 2.— Vous vous foutez de nous ? s’exclame Eric. On avait un accord.— Votre associée a proposé que nous allions ailleurs pour négocier. C’est ce que nous faisons. Mais je ne vous retiens pas, vous pouvez encore partir. Retournez dans votre boite en train de couler, votre foutre et surtout le mien à l’intérieur de l’estomac de votre associée. Après, si vous avez du mal à supporter le spectacle, vous pouvez aussi nous laisser. Néanmoins, je crois que dans ces conditions il faudra à Céline au minimum une nuit de plus pour me convaincre.Non, pas ça. Pas une nuit de plus avec ce gros pervers. Je supplie Eric de ne pas m’abandonner.— Eric…— Espèce d’enculé.— Je vois que vous n’avez pas encore compris votre position et le respect que vous me devez. Dois-je vous rappeler nos règles ? Pour vous, c’est monsieur. Pour cet écart, Céline va être mise à l’amende. Elle recevra une dose de plus de foutre.Eric est sur le point d’exploser. Je lui prends la main pour l’empêcher de faire une bêtise.— Et en parlant d’enculé, vous me donnez une idée. Je pensais réserver ça pour la fin, mais puisque désormais j’ai une cartouche de plus pour Céline, nous allons commencer en beauté avec une bonne sodomie.Eric me regarde les yeux emplis de tristesse.— Ne faites pas cette tête. Je vous laisse la primauté du plaisir de lui ouvrir le cul. Si je m’en chargeais, je ne suis pas certain que votre amie vous remercierait.Ce porc a raison, ...
     avec la queue qu’il a, il risquerait de totalement me déchirer.— Nous ferons tout ce que voudrez, monsieur, dis-je d’une voix soumise pour l’amadouer.— Je n’en attends pas moins de vous Céline. Néanmoins, je tiens à vous avertir, j’ai des goûts très particuliers en matière de sodomie. J’aime que ça soit intense. Très intense. Eric vous fera une préparation minimale. J’ai envie de le voir vous enfiler le cul presque à sec. Quand ce sera mon tour de vous ouvrir le cul comme vous le méritez, je me servirais de son sperme comme lubrifiant.— Sale bat…— Comme il vous plaira, monsieur, intervins-je.— Joli réflexe Céline, mais dommage. J’ai entendu. Néanmoins, pour votre initiative, votre malus sera différent de tout à l’heure. Pas de cartouche en plus. Mais il vous prendra totalement à sec.— Vous avez raison, c’est tout ce que je mérite monsieur.— Bien. Alors, commençons. Remettez notre ami dans de bonnes dispositions.Je me place devant Eric. Je l’embrasse passionnément. Je me serre contre lui et lui murmure à l’oreille.— Je t’offre mon cul. Il est à toi. Prends-le. Sodomise-moi, grave dans ma peau le plaisir que j’ai à ce que tu me prennes par là.— Mais si je lui obéis, je vais te déchirer.— Qui t’a dit que je n’aimais pas être prise ainsi ?Eric me dévisage. Il n’arrive pas à croire à ce que je viens de lui dire. Il a raison, c’est un mensonge. Je n’ai peut-être rien contre la sodomie, mais j’aime quand c’est fait en douceur. Néanmoins, si ce mensonge peut le débloquer et éviter ...
«1234...12»