1. Le bouchon trop loin 4


    Datte: 14/03/2019, Catégories: Entre-nous, Hétéro

    Le bouchon trop loin 4 - Ensuite il m'a fait toutes sortes de positions sur le lit, et puis le tour de la maison, sur la table de la cuisine, sur le balcon, le fauteuil, la table du salon, le lavabo. Retour sur le lit pour qu'il jouisse en moi et j'ai joui en même temps. Il m'a baisée pendant trois quarts d'heure sans faiblir, il m'a tuée. Comme je t'aime, je ne vais pas dire le nombre d'orgasmes. Et vlan dans les dents, enfin, comme dit le proverbe : charité bien ordonnée est à moitié pardonnée. - Et attends, quand j'ai voulu me lever, il m'a dit de faire attention, ça allait couler. J'ai l'habitude avec toi, t'es un bon donneur, mais là c'était au moins le double. Ça coulait le long de mes cuisses fallait voir. - Décidément, c'est une bête de sexe. On est tombé sur Sperman. - On s'est reposé un peu en buvant quelque chose, on était essoufflés. Même pas un quart d'heure plus tard, le voilà qui me chope dans le salon, il m'a attaché les mains dans le dos, mise à genoux devant lui et m'a dit « suce salope ! » Sa queue était redevenue dure comme du bois, je ne demandais que ça. Vu le diamètre je ne savais pas s'y j'allais y arriver facilement mais il était encore bien excité, il ne fallait sans doute pas grand chose. Je l'ai léché et pompé, finalement il a déchargé dans ma bouche et j'ai tout avalé, enfin presque. Même le deuxième jus, c'était pas mal, faut dire qu'il a de belles couilles et bien pleines apparemment. - Il était bon son jus ? - Ben ma foi. De toute façon, il ...
     fallait bien que j'avale si je ne voulais passer pour une nouille. Mais bon, vu qu'il m'avait dit « avale tout, petite pute ! » au moment critique, ça m'a fait une chaleur dans le bas ventre, j'étais au bord de l'orgasme, j'ai avalé tout ce qu'il me donnait avec délectation. Je me serais touchée à ce moment là, je jouissais. - Fichtre ! Avec délectation ? - Je t'assure, je voulais avaler son sperme. Tout prendre jusqu'à la dernière goutte tellement j'étais excitée. - Tu vois ? Quand je te disais que tu allais accepter de lui des trucs que tu me refuses à moi, j'avais pas raison ? Tu étais désinhibée devant un inconnu alors qu'avec moi tu aurais eu de la pudeur. Après, sur le canapé, j'ai joué avec sa bite devenue à peine molle pendant qu'il me caressait doucement. Il a commencé à tourner autour de mon petit trou avec un doigt. C'était agréable, je dis pas, mais je peux te dire que j'étais un peu inquiète parce que s'il comptait me mettre sa queue dans le cul, j'allais souffrir. Mais bon, je l'ai laissé faire tant que ce n'était pas méchant. Quand sa queue est redevenue dure, il m'a portée dans la salle de bain, là j'ai compris que j'allais y passer. Il m'a déposée dans la baignoire et m'a demandé si c'était la première fois, j'ai dit oui, et il m'a affirmé que je n'aurais pas mal du tout, qu'il allait me préparer. J'y croyais pas trop mais bon, là aussi je ne voulais pas passer pour une nouille. Il m'a nettoyé les tripes avec le tuyau de douche et m'a travaillé l'anus avec les ...
«1234»