1. L'autostop... je croyais que c'était passé de mode


    Datte: 14/03/2019, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: Le Matou libertin,

    Comme chaque été, j’avais choisis la dernière quinzaine de juin pour prendre mes vacances Je passe habituellement une semaine de villégiature dans un ces lieux où se pratique le naturisme avant de partager quelques jours chez des amis dans l’arrière pays niçois. Le séjour terminé, c’est en début de soirée que j’avais repris la route pour rentrer en région parisienne le dimanche matin et reprendre le boulot dès le lundi dans une administration centrale Je n’avais jamais pu me faire muter dans le sud mais là n’est pas la question. Arrivé au péage de Lançon de Provence, j’avais envie de faire une pause Circulant fréquemment sur les autoroutes, je dispose d’un badge de péage qui me facilite le passage sur les voies les plus à gauche et contrairement à l’habitude, il y avait une voie « T » complètement à droite laquelle permettait d’accéder facilement au parking. J’ai emprunté cette voie jusqu’à l’aire de stationnement. J’avais besoin de me dégourdir les jambes avant d’entreprendre une séquence de conduite assez longue qui m’amènerait au delà de Lyon Ainsi mon trajet serait coupé en trois parties sensiblement égales Fi de la pause toutes les deux heures ! La nuit tombait, le ciel était clair et pour une fois le Mistral ne soufflerait pas Alors que je regagnais ma voiture, deux minettes se trouvaient à côté et semblaient m’attendre. Quand je dis « minette », j’ai rapidement pu voir qu’il s’agissait de jeunes femmes d’environ 25 ans, blondes comme les blés et bronzée comme du pain ...
     d’épices Celle qui semblait la plus délurée m’interpela : • Salut mec on a vu que ta voiture était immatriculée à Paris Tu voyages seul ? • Pourquoi ?............................. Oui je suis seul ! • Tu peux me prendre avec ma copine ? On n’a plus assez de fric pour le train ! • Ok Montez ! Après avoir entassé leur léger bagage dans le coffre, ne conservant qu’une besace informe avec elles, elles se sont installées toutes les deux sur la banquette arrière J’ai repris la route tout en bavardant avec les deux filles puis, les kilomètres défilant, la conversation s’est tue et je me concentrai à nouveau sur la conduite Les deux filles s’étaient endormies et en jetant un coup d’œil dans le rétroviseur, j’ai vue qu’elles s’étaient enlacées, la tête de l’une dans le cou de l’autre En moi-même, j’ai pensé qu’elles avaient adopté une position très cool pour dormir. En modifiant le réglage du rétroviseur pour avoir une vue sur leurs cuisses fuselées, la surprise a été totale La fille qui se trouvait derrière moi avait la main droite posée entre les cuisses de sa copine ! J’étais tombée sur deux filles plutôt libérées ou même un peu « goudou » sur les bords ??? Cela ne me gênait pas J’étais moi aussi libéré et j’attendais de voir ce que cela donnerait Peut-être iraient-elles plus loin C’est vrai que ces deux nanas étaient « appétissantes » Blondes toutes les deux avec des cheveux coupés courts, un joli visage à l’ovale parfait, de grands yeux marron et une bouche aux lèvres minces. Le ...
«1234»