1. Mélanie, ma belle soeur, sodomie 2/2


    Datte: 17/03/2019, Catégories: Première fois

    Cela fait tout juste 4 jours que ma belle soeur est chez nous, depuis elle a non seulement perdu sa virginité avec moi, le mari de sa soeur, mais nous sommes dans notre petit hôtel Mélanie est allongée sur le ventre, je pénètre sa chatte en levrette et en plus je suis en train de rentrer la troisième boule de geisha dans son cul qui est toujours vierge du sexe d’un homme. J’ai très envie de déjà lui faire sauté le petit verrou mais le fait de la faire patienter la rend encore plus excité et mouillée, alors je vais faire durer le plaisir. En plus j’ai envie de voir sa tête quand ma bite va pénétrer son cul, j’ai intérêt à bien l’ouvrir avant! Donc je continue à la limer violemment alors que je sens ça main frotter son clito et même descendre jusqu’à ma queue pour la caresser. Régulièrement je reste bien au fond d’elle pour lui permettre de me caresser les couilles qui viennent taper contre sa main. Je fais de nouveau quelques allers retours et une fois bien planté en elle, je commence à introduire la quatrième boule. Son petit trou s’écarte sous la pression, les parois restent bien collé autour de la boule de plastique sur laquelle j’ai rajouté du lubrifiant. Je la maintient un moment immobile quand le diamètre le plus large de la boule la transperce. Je la fait même un peu ressortir pour encore mieux la rentrer. Puis je décide d’arrêter là le supplice et j’enfonce entièrement la quatrième boule dans son cul serré. Je reprends alors le pilonnage violent de sa moule, sa main ...
     qui ne caresser plus ni son sexe ni le mien se remet à bouger. J’accélère le rythme de mes rentrées et sorties et elle accélère le rythme de sa main. Je la lime plus lentement mais elle continue à masser aussi fort son clito. Je tire un peu sur le fil des boules de geisha pour commencer à en faire sortir une, quand je sens son vagin se contracter autour de ma queue. La salope à déjà son deuxième orgasme, alors je tire bien sur la ficelle et je retire complètement les deux premières boules qui sont dans son cul. Son sexe se contracte encore plus fort autour du mien et elle sort un cri qui semble être un mélange de souffrance et de plaisir alors je ralentis le rythme de ma bitte et ne touche plus à son cul. Une fois qu’elle complètement redescendu je me retire de son sexe trempé, je la retourne sur le dos, lui écarte les jambes et je vais lécher son con pour récolter le nectar de son plaisir. Je n’assèche pas totalement sa source, je me place debout entre ses jambes, que je pose sur mes épaules et je frotte ma bite contre ses lèvres et son clito ce qui me fait rebander immédiatement. Puis avec ma main gauche je tire doucement sur la ficelle des geisha pour faire ressortir une des deux dernières boules qui sont toujours dans son cul alors qu’avec ma main droite j’appuies mon sexe encore plus contre le sien. Je vois son visage s’épanouir, son corps bouger de droite à gauche, elle gémit de plaisir. Je tire un peu plus sur la ficelle et là je vois son visage se crisper, le milieu de ...
«1234»