1. SURPRIS par sa femme


    Datte: 17/03/2019, Catégories: Anal Mature,

    Je m’appelle Alain j’ai 54 ans, marié depuis 23 ans, à une très jolie femme, et père de 2 garçons.Il y a 4 ans environ, je me suis mis à fantasmer sur les hommes. Je regardais ma femme me sucer, et je me disais qu’une bite bien raide dans la bouche ça devait être bien agréable.Un jour je suis allé sur un site gay, je me suis laissé draguer par un homme de 40 ans, j’ai accepté le rdv chez lui. C’est comme ça que je suis devenu bi. Ce fut une rencontre pleine de douceur et de plaisir. Je l’ai sucé longuement et je me suis fait sodomiser pour la première fois.Depuis ce jour j’ai renouvelé l’expérience une dizaine de fois.La dernière fois c’était au mois de mai de cette année. Je vais sur un site pour une rencontre, le we du 8 mai, ma femme part avec sa sœur, je suis seul. Je cherche un homme dans le même cas que moi, pour passer ses quelques jours à baiser.Je tombe sur Jean, 45 ans bi, marié à Sophie. Nous discutons pendant plusieurs heures, de tout et de rien, de nos vie et de nos envies, de nos femmes qui ne veulent pas se dévergonder au niveau sexe, alors que nous serions prêt participer avec elles à beaucoup de choses.Voyant que nous avons les mêmes envies, je lui propose une rencontre coquine.Ne pouvant recevoir à cause de mes ados à la maison, il me dit que sa femme serait absente le we du 8 mai, que je pourrais passer le samedi et le dimanche avec lui à faire des galipettes.Nous avions une semaine à attendre, nous avons fait plus amples connaissance avec skype. Il était ...
     comme moi, ni gros ni maigre, pas très grand, poivre et sel. Nous nous sommes fait jouir par cam interposée en attendant avec impatience le jour j.Le samedi comme convenu, j’arrivais vers 16h, il avait une jolie maison, avec un beau jardin arboré, sans vis-à-vis, je me pensais on va pouvoir baiser comme des folles en plein air.Il m’ouvrit tout sourire, il était habillé d’une chemise blanche en lin en d’un short moulant. Je lui offris 2 bouteilles de champagne et de quoi se nourrir pendant 2 jours.Une fois dans la maison il me prit dans ses bras et nous nous embrassâmes longuement.Jean (en se reculant) : allons y doucement nous avons tout le we, vient je vais te faire visiter.Dans chaque pièce la température montait, dans la chambre parentale je me retrouvais nu avec ma queue dans sa bouche, mais il interrompit la fellationJean : je me suis promis que je ne tromperais pas Sophie dans notre chambreMoi : ok allons dans le salonJean : ok c’est parfait, le canapé est grand, il y a la télé pour mater des films, et même un ordi avec cam si on veut faire une exhibe sur le net.Sur le canapé en train de nous caresser :Jean : tu as déjà pris des stimulants pour être en forme plus longtempsMoi : non mais si on veut baiser jusqu’à demain on va en avoir besoin. Tu en as ?Jean : oui mais on ne doit pas en abuser. On va en prendre tout de suite car l’effet est effectif au bout de 2 heures minimum.Puis tout en regardant un film de lesbiennes nous avons, repris nos baisers et nos caresses. Nous ...
«1234»