1. Le fantasme lesbien de la copine de mon ami


    Datte: 17/03/2019, Catégories: Anal Partouze Voyeur / Exhib / Nudisme

    Cette histoire est la suite de :http://xhamster.com/stories/le-fantasme-de-la-copine-de-mon-meilleur-ami-712354Sofia, la copine de l'un de mes meilleurs amis, avait de plus en plus envie d'avoir une aventure avec ma copine, Marine. Devant son insistance et parce que l'idée de les voir ensemble m'excitait grandement, on décida de s'organiser un après-midi coquin pour l'initier au plaisir à trois.Lors d'un week-end où j'avais mon appartement pour moi tout seul, j'invitais Marine à le passer chez moi et Sofia à venir le samedi en début d'après-midi. Ce jour là, Marine et moi étions parti courir un peu. Une fois revenue chez moi, elle me proposa d'aller prendre une douche. Une fois à l'intérieur, Elle prit du savon dans sa main et me frotta le dos, puis le ventre et puis enfin tout le corps. Elle était contre moi, je sentais son souffle s'accélérer sur mon torse et soudain également une pression sur mon sexe. Elle venait de saisir mon pénis tendu dans sa main avant de tendre sa bouche vers mon oreille.- J'ai envie d'un après-midi cochon !Suite à ces mots, elle se baissa en direction de mon sexe, elle le massa très légèrement tout en me léchant mes testicules car elle savait que j'adorais cela. Puis, ouvrant sa bouche elle déposa ses lèvres sur mon gland, ses mains sur mes cuisses elle commença à faire coulisser mon sexe, une merveilleuse sensation de chaleur commençait à m’envahir. Ses mouvements étaient lents et amples alors que sa langue tournait autour de mon gland.Je ne ...
     savais plus ou j’étais tant le plaisir était intense, elle accélérait progressivement le mouvement, faisant quitter ses mains de mes cuisses pour venir en aide à sa bouche. Cela me fit beaucoup d’effet, et au bout de plusieurs délicieuses minutes de ce magnifique traitement, je sentis que je n'étais pas loin d'éjaculer.- Je vais bientôt venir...- Ah non, j'en ais pas fini avec toi mais si tu veux revoir ma bouche sur ta bite, va falloir t'occuper un peu de moi maintenant.Pour débuter, Je déposais un certain nombre de baisers sur son cou et derrière son oreille car je savais qu'elle adorait cela. De petits baisers, la mordillant de temps en temps, et descendant doucement afin de la sentir frémir à l’approche de ma bouche à quelques centimètres de sa peau.Mes mains étaient fermement posées sur ses hanches et ma bouche s’approchait désormais de l'un de ses tétons, une de mes mains se libérant pour venir doucement caresser l'autre alors que je frôlais le mamelon avec mon nez. Marine se mit à gigoter doucement. Ma bouche embrassait alors son téton pointé avant d’être remplacée par mon autre main.Pendant que mes deux mains s’affairaient à prodiguer du plaisir à cette magnifique poitrine, je me retrouvais au niveau de son nombril, couvrant son ventre de baisers. Les gémissements de Marine se firent de plus en plus présent, elle semblait fortement apprécier toutes mes caresses.- Je te veux en moi... Me dit-elle en gémissant.J'avais très envie de la pénétrer mais j'avais encore plus envie ...
«1234»