1. Jeune mais déjà salope


    Datte: 18/03/2019, Catégories: BDSM / Fétichisme, Première fois

    J'aurais du commencer par ce qui s'est passé dans ma jeunesse.Je vais reprendre le déroulement de mes péripéties depuis le début qui se situe en 1966 donc dans un passé lointain pour finir par ce qui s'est passé récemment soit en 2015 ce qui fera pas mal d'épisodes.Les récits que j'ai déjà publiés se sont passés quand j'avais entre 35 et 36 ansJe me prénomme Laura et suis une jeune fille timide blonde et un peu complexée, je le cache en jouant les dévergondées.Je ne suis pas très grande mais mon corps est bien proportionné avec de belles jambes, une poitrine avenante et un joli visage.Je plais beaucoup aux jeunes hommes qui me draguent beaucoup et les hommes plus âgés me matent souvent quand je marche dans les rues du bourg ce qui me met mal à l'aise.J'en profite très tôt pour beaucoup flirter sans accorder au départ autre chose que des baisers puis m'enhardissant je laisse certains garçons caresser mes seins en mettant leur main sous mes vêtements et mon sexe en passant leur main dans ma culotte.Il paraît que mes attitudes, mes regards très appuyés, ma démarche me valent une réputation de salope.Lors d'un voyage en autocar je commence à flirter avec Albert qui a mon âge qui après quelques rencontres commence à passer ses mains sous mon corsage et dans ma culotte et à caresser mes seins et mon intimité.Une fois allongés dans l'herbe il veut une relation sexuelle et comme il insiste je cède à sa demande, il s'allonge sur moi après avoir sorti son pénis qu'il approche de mon ...
     intimité après avoir écartée ma culotte, je me ravise et le repousse. Fin de mon histoire avec mon dernier flirt.Je suis encore très jeune quand je rencontre plusieurs fois par hasard dans des lieux différents celui qui deviendra mon mari et nous parlons de plus en plus longtemps ensemble.Je ne m'intéressais pas à lui mais au fil des rencontres mon regard sur lui a évolué.Un jour en hiver je sors de chez le marchand de journaux et tombe nez à nez avec lui.<<qu'est ce que tu fais là>>.<<je t'ai vu passer, je t'attendais>>.Il se colle contre moi et m'enlace puis cherche à m'embrasser.<<laisses moi il faut que je rentre chez moi>>.Il ne desserre pas son étreinte, je résiste pendant un petit moment puis je cède.Ses lèvres sont sur les miennes, sa langue cherche à pénétrer dans ma bouche que je finis par ouvrir. Nos langues vont à le rencontre l'une de l'autre, se mêlent puis se livrent un combat acharné.Nous restons un bon moment à nous embrasser sur le trottoir pendant qu'il neige.Avec des copines nous allons souvent nous asseoir dans l'herbe, sur un talus, en bordure de la route pour discuter dans un petit parc à la sortie du bourg.Souvent des jeunes hommes nous rejoignent et parlent avec nous, d'autres plus vicieux préfèrent aller s'asseoir sur le talus de l'autre côté de la route. Nous avons vite compris pourquoi: nous sommes souvent vêtues de robes ou jupes assez courtes comme c'est la mode à cette époque alors ils ont une belle vue sur nos cuisses, notre entre-jambes et notre ...
«1234...»