1. De Julien à Julie (3)


    Datte: 21/03/2019, Catégories: Transexuels

    De Julien à Julie – 3 Patrick habite un superbe appartement, il nous amène sur le balcon admirer les lumières de la ville. Ma tante Sophie lui a passé un bras sur l’épaule et lui me tient la taille pour me coller à lui. Je ne résiste pas ! Ça me fait bizarre d’être tenue ainsi, mais ça ne me déplaît pas non plus. Il dit : « La soirée est agréable, bien chaude pour la saison » Si il parle météo, Sophie réplique : « Chaude comment ? » Elle se frotte ostensiblement à l’homme et requière un baiser qu’elle obtient. Patrick ne me lâche pas pour autant. Au contraire, il me serre plus fort maintenant. Il interrompt son baiser et se tourne vers moi : « Et vous Julie, trouvez-vous la soirée chaude également ? » Il me fixe d’un regard magnétique, hypnotique, qui ne me laisse pas bouche bée longtemps. Il a pris possession de mes lèvres et m’embrasse goulûment. Nos langues tournent avec passion alors que Sophie nous étreint. Elle m’a clairement jetée dans les bras de cet homme charmant que je suis en train d’embrasser avec un total abandon. Ma tante nous glisse à l’oreille : « On serait mieux à l’intérieur ! » Il se détache à regret et nous laisse franchir le seuil, non sans me caresser la nuque au passage. « Ben dis donc, elle a l’air de te plaire ma nièce ! Regarde comme tu bandes ! » Sans la moindre gêne, elle se saisit de la bosse pour la malaxer, puis se colle à lui pour l’exciter un peu plus. « Regarde, Julie, ça ne te fait pas envie un paquet pareil ? » Je feins l’ingénue, mais ...
     mon regard exprime l’envie, j’en ai conscience. Patrick s’installe sur le canapé avec une femme de chaque coté et se laisse manipuler par Sophie. Il me regarde avec insistance, attendant que, moi aussi, je participe. Ma tante prend l’initiative de lui dégrafer le pantalon et de mettre à l’air une magnifique colonne de chair. Sans attendre, elle le prend en bouche et se met à sucer. Patrick s’abandonne à cette fellation, puis Sophie se redresse pour me tendre cet objet de désir. « À toi maintenant ! » Si j’hésite un peu, je suis rapidement tentée de procurer du plaisir au propriétaire de ce membre palpitant. Je me penche et gobe, gobe ! Je le pompe comme je le faisais avec Sébastien, plus encore ! J’entends ma tante dire : « Julie est encore pucelle et l’honneur de la déflorer doit te revenir !» Elle parle en mon nom, mais je ressens pour cet homme une attirance particulière que je ne sais expliquer. Elle ajoute : « Avant ça, mon chéri, je veux bien que tu me mettes un petit coup, en souvenir du passé. Mais il faudra que tu gardes toute ta vigueur pour elle » Patrick me regarde avec envie et semble attendre mon assentiment pour faire l’amour à ma tante. Elle se débarrasse de sa culotte et enjambe le phallus pour se pénétrer. Sa poitrine ballote quand elle chevauche à tout va et je ne peux résister au désir de m’en saisir J’aime ses seins depuis si longtemps. Patrick est émoustillé de me voir caresser ma tante, outre l’inceste, est-ce de voir une scène saphique ? Elle soupire ...
«1234»