1. Souviens-toi


    Datte: 21/03/2019, Catégories: BDSM / Fétichisme, Partouze Lesbienne

    Souviens-toi ! C'est le titre d'une chanson, mais aussi et tu devrais t'en souvenir vraiment, le début de cette belle aventure.Un matin de juillet, c'était un matin je crois. Non ! J'en suis certaine, c'était bien vers les dix heures que la sonnette a retenti. À la porte que tu viens d'ouvrir, une fille aux traits fins, mais quelle fille ! Une de celles que l'on n'oublie plus jamais après l'avoir rencontrée. Elle est là devant toi avec son petit sac à main dorée. Enfin, quand je dis, là devant toi, c'est surtout devant le portail qu'elle se trouve et son frais minois apparaît dans l'écran du visiophone que tu viens d'enclencher pour voir l'intrus qui ose perturber ta tranquillité.Un instant, tu restes perplexe à la vue de cette grâce qui vient de sortir de nulle part, pour sonner à la porte et qui sagement attend qu'on lui réponde.- Oui ? Bonjour, que désirez-vous ?- Je suis Jenny, une amie de Claude et nous avions convenu d'un rendez-vous aujourd'hui. Nous devions nous voir ce matin pour parler d'un projet commun à mettre sur pied.- Bien alors, Jenny, je vous ouvre, descendez avec votre véhicule jusque dans la cour.Tu as ouvert le portail et la mini Austin Cooper est venue, sans bruit, se ranger aux côtés de ta voiture. Moi ? Eh bien moi, j'avais totalement oublié ce rendez-vous avec Jenny et je me trouve au village. Les quelques emplettes que j'avais à faire n'étaient pas de la première urgence, mais j'aime à me promener parfois dans les rues d'un Gérardmer, livré aux ...
     touristes pour les mois d'été. Et maintenant pour les mois d'hiver également. Donc, la jeune femme qui vient d'arriver au chalet, notre nid douillet comme tu te plais à le répéter, est d'une élégance rare, d'un raffinement subtil.- Entrez ! Venez, Claude est en courses, elle ne devrait pas tarder à rentrer. Venez prendre un rafraichissement ! Elle ne m'a pas parlé d'un rendez-vous professionnel, d'autant que nous sommes en vacances- Sans doute l'a-t-elle oublié, mais je ne suis que de passage dans les Vosges et dans quatre jours, je rentre chez moi. Je suis québécoise et notre projet est pour le Canada.- Ah ! J'y suis c'est ce programme de rénovation de vieilles bâtisses coloniales dans votre pays. Oui, effectivement Claude m'en a parlé.- Elle serait chargée de créer les tissus et tentures qui pourraient remplacer celles trop abimées de ces maisons que nous devons remettre en état. Elle ne devrait venir qu'une ou deux fois au Canada, mais nous faire livrer les étoffes dès que nous aurions le feu vert de nos commissionnaires.- Bien, et bien dites-moi, c'est un joli projet qui porte sur une soixantaine de demeures à rénover si j'ai bien saisi ?- Oui, cela se ferait par tranche, la première devant débuter à l'automne, donc dans peu de temps. Mais Claude m'a parlé au téléphone de ses découvertes et d'une étoffe pour les tentures des murs et pour les fauteuils. De pures merveilles, m'a-t-elle dit, alors nous étions convenues de nous retrouver ici ce matin, pour qu'elle me remette ses ...
«1234...20»