1. Emilie, sa cousine et moi


    Datte: 22/03/2019, Catégories: Entre-nous, Hétéro

    A l’époque de cette histoire j’avais 34 ans, j’étais depuis quelques mois avec Emilie, une une jolie femme de tout juste 23 ans et avec tous les avantages de la jeunesse, c’est à dire une forme toujours incroyable, aucun projet pour le moment de mariage et bébé et surtout un corps parfait pas du tout abimé par les années. C’est une brune au yeux verts d’1m65, une belle poitrine 95D, un petit ventre plat, une chatte humide et assez serrée uniquement ornée d’un ticket de métro brun et un cul rebondi, ferme et surtout très accueillant. Dès le début, nos parties de jambes en l’air on était excellentes. Malgré son jeune âge elle avait de l’expériences sexuelles et ne disait non à rien. D’après elle les seules choses qu’elle n’avait jamais testé et qu’il lui donnait envie c’était les trio, sous n’importe quelle forme, et la double pénétration. Du coup lors de nos moments câlins, avec l’aide d’un de ses godes nous avons testé la double vaginale et la double pénétration mais elle n’a jamais voulu aller jusqu’à la double anale. Quand aux plans à trois nous en avons beaucoup parlé ouvertement, vu que nous parlions en même temps de double pénétration et que je suis ouvertement bi, j’imaginais plutôt un trio homme/homme/femme, mais Emilie voulait commencer par un trio femme/femme/homme. Je savais que notre histoire n’allait durer qu’un temps alors j’étais prêt à tout essayer avec elle. Par contre je lui ai proposé qu’on pioche plutôt dans ses connaissances ou sur internet parce que la ...
     plupart des gens que je connais ont plus mon âge que le sien et surement moins dans ce genre de délire. Elle avait une petite idée derrière la tête mais ne voulait pas encore m’en parlait. Après cette discussion qui nous avait beaucoup excité nous avons fait l’amour sauvagement. Je suis passé de sa chatte à sa bouche pour ensuite finir dans son cul. Je ne voulais pas moi relancer le sujet, j’attendais qu’elle me donne une suite ou qu’elle me demande de rédiger une annonce. Quelques jours plus tard alors que nous passions une soirée tranquille chez moi, elle m’explique que sa cousine Martine, en fait se sont leurs mères qui sont cousines, devait venir passer à partir du vendredi pour une petite semaine chez elle. C’est avec elle, qu’elle veut faire son premier plan à 3. Elle savait que Martine était toujours partante pour s’amuser sexuellement donc elle voulait passer une petite soirée tranquille entre filles, pour en parler et voir sa réaction, si ça lui semblait jouable je les rejoindrai dès le lendemain. Nous avons décidé de ne plus nous toucher à partir du lendemain pour que le désir et la tension sexuelle soit à son comble, ce soir là nous avons fait l’amour comme si c’était la dernière fois. Pendant ces quelques nuits seul, une fois dans mon lit je m’imaginais différentes position avec ces deux femmes pour moi tout seul. Mais je ne me suis jamais masturbais jusqu’à la jouissance. Vendredi arrive enfin, dans l’après midi je reçois un texto d’Emilie qui me dit que sa cousine ...
«1234...»