1. Un enterrement de vie de jeune fille très spécial. (2)


    Datte: 22/03/2019, Catégories: Partouze

    Un enterrement de vie de jeune fille assez spécial. 2 Ma meilleure copine va bientôt se marier et je suis chargée d’organiser son enterrement de vie de jeune fille. Suite. Ils se redressent enfin, saluent et l’homme de s’exclamer : -Mesdemoiselles et Mesdames Nous sommes honorés de vous avoir présenté ce numéro, j’espère que ça vous a plu Un tonnerre d’applaudissements et de cris nourris lui prouve que nous avons apprécié les exercices de haute voltige qu’ils ont réalisés devant nos yeux. Mais il reprend la parole, son jonc vigoureux toujours dressé devant lui : — Maintenant je vous demande de me montrer à tour de rôle votre portable pour en effacer les photos prises et comme gage à celles qui ont enfreint le règlement, elles devront me prendre en bouche ! Nous nous regardons, mi-effrayées, mi-ravies d’avoir le privilège de toucher l’instrument de l’artiste. Et il va avoir du boulot car chacune de nous y est allée de quelques clichés. C’est au tour de Karine de commencer. Elle branle cette grosse verge à deux mains et approche son visage pour la regarder de plus prés. Elle renifle le gland du même acabit que le reste pour en prendre plein les narines, sentant l’odeur de la bite et des chattes de ses comparses. Elle sort sa langue et parcourt le gros chapeau comme s’il s’agissait d’une boule de glace à la fraise. Elle ouvre la bouche et gobe son gland, les mâchoires complètement écartelées et enfonce son gros chibre épais dans sa gorge. Elle n’est pas arrivée à mi-chemin de ...
     sa teub qu’elle doit stopper, car elle ne peut plus rien avaler. La tête du paf doit lui toucher les amygdales Elle commence une fellation passionnée, elle doit se dire qu’il est rare de croiser une matraque comme celle-là, ça sera peut-être la seule fois de sa vie. C’est maintenant le tour de Juliette, elle prend en main son pieu toujours aussi dur et bien plus gros et long que celui de son mari, (que je connais mais là c’est une autre histoire). Lentement elle branle délicatement cette superbe colonne de chair, les yeux fermés et la bouche grande ouverte. Ses lèvres se posent avec une extrême douceur sur l’objet de sa convoitise puis s’entrouvent en formant un anneau et sa tête commence à avaler l’objet de sa convoitise jusqu’à en engloutir les deux tiers. Puis de nouveau elle se retire avant de recommencer cet exploit infernal. L’artiste ne peut retenir des gémissements sous ce terrible supplice. Elle le regarde et ses yeux ont l’air de lui demander : -Tu aimes? C’est enfin mon tour. Devant mes yeux ébahis se dresse le membre viril gonflé. Comment un homme peut-t-il avoir un sexe si énorme ? Avant ce soir, je n’aurais jamais imaginé être confrontée à un membre plus important que celui de mon époux. Mais devant la réalité sous mes yeux, je ne peux que constater que mon éducation est à refaire. Il est vrai que je n’ai pas eu beaucoup d’aventures. Si mon mari possède une verge que j’ai toujours considérée de bonne taille, celle devant moi m’apparait démesurée. J’essaie de ...
«123»