1. Michel est marié, Aline est un peu trop libre et ça l’excite


    Datte: 23/03/2019, Catégories: Entre-nous, Hétéro

    C’est grand jour, après l’église nous faisons la fête dans la salle communale, il y a tout le village et la famille d’Aline de la ville. Tout le monde mange, boit, danse, chante, se dispute en tout cas il y a de l’ambiance. Ma jeune femme enchaine les verres et danse un peu trop collée avec certains hommes. Mais au lieu d’être jaloux je suis excité, je sens mon slip se remplir. J’hésite un court moment à aller me masturber aux toilettes mais ce soir je vais enfin pouvoir faire l’amour à celle qui vient de devenir ma femme. Les derniers partent vers 2 heures du matin, Aline est dans un sale état. On va passer notre première nuit ensemble dans ma nouvelle ferme. Un cousin d’Aline nous fait chauffeur, assis sur la banquette arrière ma femme me caresse la nouille à travers le pantalon de mon costume. Je vois son cousin jeter des coups d’oeil dans le rétroviseur. Une fois arrivé à la maison j’aide, tant bien que mal, Aline a monté jusqu’à la chambre et se déshabiller. Elle est en sous vêtement quand elle se laisse tomber sur le lit. Pendant que je me déshabille, ma femme enlève sa culotte puis ouvre en grand ses jambes et me dit: « Viens enfin me sauter! » Une fois en slip je m’approche du lit, Aline commence à ronfler. Je m’allonge à côté d’elle et je commence par lui embrasser le visage puis les lèvres. Elle se laisse faire et mes répond à mes baisers alors je lui caresse le sexe au milieu d’une forêt de poils. Plus mes doigts s’agitent sur elle plus sa chatte est mouillée, ...
     elle commence aussi à gémir. Aline se réveille tout doucement, pose sa main sur mon slip et me tripote la bite qui commence à durcir. Avec son autre main, qu’elle met sur la mienne, elle pousse 2 de mes doigts dans sa grotte, je les rentre sans aucun problème en elle. Je les fais aller venir depuis quelques minutes quand je retire mes doigts de son sexe, ils sont très humides, je m’attend à voir du sang mais rien. Je me lève et me déshabille entièrement, elle lève la tête vers moi et regarde mon entrejambe que je cache avec mes mains et elle me dit: « Viens sur moi! » Maladroitement je m’allonge sur elle mais je n’arrive pas à la pénétrer et en plus je commence à débander quand Aline me dit: « Tu attends quoi? Tu ne trouves pas le trou? » et elle rigole. En l’entendant ma nouille gonfle de nouveau, Aline lève les jambes et les pose sur mes épaules et rajoute: « Comme ça tu devrais y arriver! » Je suis tout raide, j’attrape à 2 doigts ma petite bite et je me frotte contre ses grandes lèvres. Je sens mon sexe s’humidifier, je pousse pour m’enfoncer mais je ne trouve pas le trou. Après plusieurs tentatives je rentre enfin, c’est tout chaud et moite. Je bouge en elle depuis plus d’une minute quand elle me dit: « Même comme ça tu n’y arrives pas!?! » « Mais je suis dedans! » « Ah bon! » Et pendant qu’elle dit sa je sens mes petites couilles durcir et mon sperme sortir de ma nouille. Ma bite se rétracte et sort de son vagin alors que je ne bouge plus, là non plus pas de sang. Alors ...
«1234...7»