1. Jessica, ma meilleure amie 6


    Datte: 24/03/2019, Catégories: Anal Tabou, Hardcore,

    Après un moment de câlins dans les bas de l’un de l’autre, je me levais pour filer sous la douche pendant que Jessica passait aux toilettes. Quand elle revint, son visage était fermé. Elle portait une culotte pas des plus sexys et avait enfilé un tee-shirt ample.- Qu’est-ce qu’il y a ? lui demandai-je, inquiet.- C’est rien… C’est juste que mes règles viennent de débarquer. Je me disais bien que ça cherchait depuis quelques jours.- Ah… et bien on a bien fait d’en profiter avant.- Ouais… mais je me dis que tu aurais pu jouir dans ma chatte sans que ça pose problème. On va devoir calmer quelques temps nos galipettes.Je ris, en songeant que ces menstruations arrivaient bien. J’étais crevé et j’avais besoin de faire le point. De façon très étrange, une pudeur était revenue entre nous dans les heures qui ont suivi. Nous étions revenus les amis d’avant cette soirée et matinée. Comme si cette folie entre nous n’avait été qu’un rêve commun.Comme convenu, nous sommes allés chez moi. J’habitais à moins de 2km de chez elle. Nous avons profité du trajet à pied pour louer des DVD.Je nous ai fait un bon repas, des brochettes de poulet à l’ananas, avec une marinade curry/lait de coco si je me souviens bien, avec une boîte de petits pois carottes.Puis nous nous sommes installés sur mon lit pour commencer un film. 10 minutes plus tard, nous étions endormis l’un à côté de l’autre. La nuit avait été courte et épuisante.Son téléphone portable sonna (les vieux Nokia 3310 si vous vous rappelez de ...
     la sonnerie).Elle répondit d’une voix endormie. Je levais un œil vers mon réveil. Cela faisait bien 3 heures que nous dormions.- Allô, M’man ? (…) Bah pas grand-chose, on s’est endormis devant un film (…) Arrête un peu, non il n’y a rien entre nous (…) et puis c’est pas tes oignons d’abord (…) Quand ça ? (…) Je ne sais pas, tu sais que j’ai des rendez-vous demain matin (…) Comment ça avec qui ? Je te l’ai dit, je dois voir mon gynéco puis mon cardio pour un bilan, c’est prévu depuis un moment (…) C’est gentil mais je crois qu’il préfère sans doute rester chez lui ce soir (…) D’accord, je lui demande…- Ju ? m’appela Jessica.- Ouais ?- Ma mère demande si tu veux venir manger à la maison ce soir. Elle a préparé des lasagnes.- Mouais, pourquoi pas ? Tu sais que j’adore ça.Reprenant la communication :- Il dit qu’il est ravi (…) T’es sûre ? (…)- Elle dit que tu peux reprendre de quoi te changer si tu veux dormir à la maison ce soir.Je fronçais les sourcils. J’aurais préféré passer une nuit tranquille dans mon studio, dans mon lit. D’un autre côté, la famille de Jess m’avait pris sous leur aile. Etant étudiant, mes parents vivaient à 130 km de là. Ils avaient acheté un studio de 40m2 dont je pouvais disposer à titre gracieux tant que je n’avais pas de situation stable. Je reconnaissais être assez favorisé, voire gâté par mes parents. Mais avec ma situation actuelle, les rapports avec ma famille étaient tendus. Je travaillais bien comme surveillant dans un lycée professionnel, mais ...
«1234»