1. Il me trompe, je le trompe (Raconté par Elle)


    Datte: 26/03/2019, Catégories: Plus on est,

    Je suis une jolie femme de 50 ans, ce n'est pas moi qui le dit, mais le regard des hommes quand je passe dans la rue. Je suis marié avec Alain, avec qui, la routine à fait place à la passion. Tout commence un samedi du mois d’aout dernier, il me dit : Alain : cet après- midi comme il fait beau, et que tu dois voir ta copine, je vais aller rouler un peu en moto, ça ne t’ennui pas ? Moi (je n’aime pas trop les deux roues), pas du tout soit prudent. Et il file. J’appelle mon amie qui me dit ne pouvoir sortir, à cause d’une forte migraine. Je suis déçue, elle me donne quand même, l’adresse d’une dame qui vend de miniatures de parfums, car je suis collectionneuse toujours à la recherche du flacon rare. Je pars un peu à l’aventure, dans un quartier résidentiel que je connais très peu. Avec le GPS, j’arrive chez la dame, qui me reçoit très gentiment, mais qui n’a pas de trésor dans sa collection. En repartant je décide de tester mon sens de l’orientation, je ne mets pas mon GPS. Comme j’avais prévu, je me suis égarée, et en passant dans une rue, je cru apercevoir la moto de mon mari. Intriguée, je me gare un peu plus loin et revient sur mes pas. Regarde de plus près l’engin, pas de doute c’est sa moto, la plaque d’immatriculation ne ment pas. Que fait-il là ? je regarde par-dessus la clôture, belle maison. Je pense tout de suite qu’il me trompe, qu’il a une maitresse. J’essaie de voir par-dessus la clôture, et en m’appuyant sur le portillon, il s’ouvre, il n’était pas fermé. Sans ...
     me soucier, de savoir s’il y a un chien, ou sur qui je vais tomber, je rentre dans le jardin. J’avance lentement, je veux les surprendre. J’entends du bruit dans la piscine, je m’approche encore et entre deux buissons, j’aperçois, un bout du bassin. Alain, mon mari est assis sur les marches, et sourit à quelqu’un qui nage. Enfin je vais voire cette salope. Je suis folle de rage. J’ai envie de me montrer, mais je décide d’attendre et de voir. Sa maitresse apparait soudain, et oh ! Mon dieu c’est un HOMME. Je reste comme assommée, mon mari PD, je rêve ou je cauchemarde ? ou les 2. Comme paralysée, je les vois es rapprocher lentement, leurs lèvres s’effleurées, puis Alain attire l’autre pour un baiser torride avec la langue. Leurs corps se frottent, leurs mains se promènent. Tout à coup l’autre se détache, et plonge la tête sous l’eau, au niveau du ventre, j’imagine, ce qu’il fait ne voyant mon homme gémir et se cambrer. Puis ils se redressent, et en se tenant par la main se dirigent vers la maison. A ce moment-là je retrouve mes esprits et surtout ma colère, et comme une furie, je me précipite sur eux toutes griffes dehors, et en hurlant des insultes. Moi : SALOP, Gros dégueulasse, pourri tu me fais cocu avec une grosse pédale Au moment de l’impact, l’ami lâche la main de mon mari, se tourne dans ma direction sans rien dire, et tend vivement les mains vers moi, comme s’il voulait me frapper. Par réflexe, et sans ralentir ma course, je l’évite, ses mains me déséquilibrent, et je ...
«1234»