1. Le coup de folie de Marion (3)


    datte: 11/11/2016, Catégories: Anal, Partouze, Tabou, Auteur: arabicfucker, Source: xHamster

    3éme partie : Marion en boite. Les deux voitures filaient en direction de la zone des boites. Dans l’une, Bilal au volant observait Marion dans le rétroviseur, au milieu de la banquette arrière se faire sévèrement tripoter par Amine et Sofiane. Amine avait une main dans le short de la jeune fille et ses mouvements ne laissaient aucun doute sur son activité de doigtage de sa chatte. Sofiane avait une main sous le débardeur de Marion, malaxant ses seins, et lui roulait un patin d’enfer qui étouffait les gémissements de plaisir de la jeune femme. Marion avait saisi leurs bites et les branlait frénétiquement. - « Putain, elle est vraiment chaude comme la braise » s’exclama Amine. - « Vous êtes vraiment des chiens » rigola Bilal « dire que je suis obligé de conduire pendant que vous prenez du bon temps sous mon nez ! » - « Arrête de râler » le coupa Amine « deux mois que tu te la tronches pour toi tout seul ! Laisse profiter les frères un peu ! » - « Ouais » lâcha Bilal dubitatif « ça manque pas les frères qui veulent de la chatte de gauloise ! » Marion ne participait pas à la conversation, et pour cause : elle était en train d'administrer une sublime fellation à un Sofiane aux anges. Léchage de la hampe, gobage de testicules et gorge profonde, tout l'éventail de la parfaite fellatrice y passait. Sofiane en put rés****r longtemps à ce traitement et cracha sa purée dans la gorge de la jeune femme, qui se redressa en déglutissant. Elle dit à Amine qui avait continué à lui caresser ...
    la chatte : « A ton tour, on va voir si ton sperme a le même goût que celui de ton copain » Et sans attendre, elle engloutit le sexe érigé du jeune beur, pour son plus grand plaisir. A l'avant, Bilal avait de plus en plus de mal à se concentrer sur la route, et sa bite semblait vouloir déchirer son bermuda tellement elle était tendue. Marion était devenue une véritable affamée : l’avoir baisée à cinq au bord de la rivière l'avait à priori totalement désinhibée, et à présent elle voulait du sexe, et rien que du sexe. Le petit convoi arriva finalement sur le parking de la discothèque. En se garant, Bilal entendit un profond râle de contentement sortant de la bouche d’Amine : Marion semblait être parvenue à ses fins ! Elle se redressa tout sourire en s’essuyant les lèvres. - « ça se confirme » rigola-t-elle « le goût du sperme diffère suivant les mecs ! » Le petit groupe fut rejoint par Karim et Abdel, garés plus loin et dégoûtés au récit fait par Sofiane du trajet. A l'entrée de la boite se trouvait un videur, colosse black nommé Mamadou, que connaissait bien les cinq beurs puisqu’il venait du même quartier qu’eux. A leur vue, il les interpella : « Eh les mecs, c'est même pas faisable. En bermuda et T shirt ! Vous pouvez pas au moins vous acheter une chemise ? » « Sois cool, Mam, on a pas eu le temps de repasser à nos piaules, et puis on est accompagnés » dit Bilal dans un clin d’œil en désignant Marion qui se faufila entre les types et vint se planter devant Mamadou, qui avait ...
«1234»