1. Une peur qui va bien (1)


    datte: 02/11/2016, Catégories: Inceste, Auteur: Ozons,

    Mon père étant encore hospitalisé pour ce weekend, il me demanda d'aller avec ma mère à leur maison de campagne pour m'occuper du jardin. Ma femme fit un peu la tête mais me laissa partir. Je passai chercher ma mère et nous voila en route pour une heure de voiture. Arrivé sur place je me mis directement au travail. Il faisait chaud et la journée fut crevante. Une bonne douche, un rapide diner et hop au lit. Ma mère dormait en bas et moi à l'étage. En plein sommeil, ma mère vint me réveiller car elle avait entendu du bruit au sous sol et avait peur. Je descendis à tâtons avec un manche a balais au cas ou mais il n'y avait personne. Ce devait être les voisins de la maison mitoyenne qui avait du faire trop de bruit en rentrant. Je remonte pour rassurer ma mère et elle me demanda de dormir dans son lit pour la rassurer, j'acceptais après tout c'est ma mère et j'avais déjà dormi avec elle plus petit. Ma mère était contente. Elle était vêtu d'un long t shirt, qui m'appartenait plus jeune. Elle est brune, cheveux mi long. Un peu rondelette, normal pour 55 ans et une poitrine méditerranéenne qui avait l'air bien proportionnée. Elle se blottit contre moi sous la couette et nous nous endormons. Peu de temps après elle me réveille à nouveau car avec cette chaleur le tonnerre a éclaté. Elle se blottit contre moi encore plus fort, elle me demande de la prendre dans mes bras pour la rassurer, je regarde l'heure il est 2h du matin. Je suis HS. Elle prend ma main, la passe sous son bras ...
    et la plaque contre sa poitrine et serre fort. Sentir ses seins sous ma main fait que je commence a bander mais mon bassin est collé à ses fesses, je dois penser a autre chose sinon ma mère va très vite sentir que je commence a bander. Nouveau coup de tonnerre et ma mère fait un mouvement de recul avec ses fesses, ma bite est littéralement collée à la raie de ses fesses. Impossible de me sortir de la situation, mon coeur bat la chamade. Ma mère ondule de nouveau et la je ne peux plus cacher mon érection collé a son cul. Un long silence traverse la chambre, et ses petits mouvements continuent. Elle s'arrête net et s'écarte de moi en me disant qu'elle est désolée et que cela n'aurait pas du se passer. Je me plaque contre elle et la serre fort contre moi, en lui disant que ce n'est pas grave. Elle pleure et s'excuse. Je l'embrasse dans le coup et le haut du dos pour lui dire que ce n'est pas grave, ce qui tend à la rassurer et la calmer mais nos câlins sont de plus en plus appuyés et pour calmer les choses, je vais lui faire un bisous sur la joue pour lui souhaiter bonne nuit et calmer tout ça mais a ce moment elle tourne sa tête et m'offre sa bouche. Ns bouches restent entrouvertes, quelques secondes de silence et je me jette sur ma mère, je passe ma main sous son t shirt et saisi son sein que je masse avec plaisir, il est gros et doux. Elle passe sa main sous mon boxer et en sort ma bite qui est déjà bien dure, plus un mot ne sort mais des gémissements et une respiration ...
«12»