1. Jours de grève (5)


    datte: 03/11/2016, Catégories: Gay, Auteur: Ursus82,

    Pendant le cours de sport, je ne peux m'enlever de la tête l'image de Damien se faisant défoncer par le prof. Je regarde mon pote d'un autre oeil, mais je continue à douter, il est quand même très viril, sûr de lui, avec une grosse bite. Il est sportif mais l'athlé c'est pas son truc, et ni le mien d'ailleurs. On est des gars massifs, lui rugby, moi judo, donc le triple saut, le saut en longueur et le sprint c'est pas vraiment là où on excelle. Dès qu'on a fini nos sauts on s'allonge sur l'herbe et on se moque des passages suivants. Le soleil commence déjà à chauffer et Damien enlève son t-shirt, du coup mes yeux se portent souvent sur son torse déjà bien poilu. J'en viens à le taquiner un peu :- tu penses à ta chérie ou quoi ? t'as les tétons qui pointent... - pff t'es con c'est l'air qui est un peu frais par moment... Puis il réagit : - mais tu me mates ou quoi ? Je rougis mais je choisis la provocation : - et pas qu'un peu, je m'imagine en train de te pincer ces gros tétons pendant que je te défonce ton petit trou de balle Il joue la provocation aussi : - ah ouais, tu crois pas que c'est moi qui te la mettrais vu ma carrure ? - tu ferais pas le poids je suis ceinture bleue de judo - arrête tu me fais peur... Et ni une ni deux, je lui saute dessus. Il a pas le temps de réagir, je suis allongé sur lui façon judoka au sol, je lui bloque un bras et la nuque avec une clé de bras. Il se débat mais je serre fort mon étreinte et il ne peut rien faire. Il se fatigue un peu, je ne ...
    relâche pas mais il ne se débat plus. Je le provoque encore : - alors qui a le dessus sur qui ? Et j'arrive à tendre un doigt jusqu'à son téton tout dur pour le titiller. - tu vois que je pourrais te pincer tes tétons tout dur en t'enculant. Puis on éclate de rire. Je le relâche. On est interrompu par le prof : - bon les filles, on fait pas judo là... Lionel il me manque ta perf au triple saut, Damien ta perf à la longueur Je me relève et je tends la main à Damien pour l'aider à se relever. Et là mes yeux sont immédiatement attirés par la bosse au niveau de son short. Il bande! Je suis un peu troublé mais ne laisse rien paraître. En nous rendant aux sauts, je remarque Thierry en train de tailler les haies, il me dévisage et toujours son clin d'oeil. A-t-il vu notre petite séance de judo ? Qu'est-ce qu'il va me demander après le cours ? 10:30, le cours se termine, le temps de se changer et de retourner au lycée. Nous regagnons les vestiaires, comme d'habitude entre mecs, ça chahute, ça vanne, les serviettes claquent, etc. jusqu'à l'arrivée du prof où là tout le monde s'active à prendre sa douche. Il donne les consignes et le programme pour la semaine prochaine. Maintenant que je sais que c'est un serial fucker d'après Thierry, je l'observe. En fait il joue son rôle dans les vestiaires pour pouvoir mater des ados virils nus. C'est clair et limpide. Il parle de ses perfs à Nico alors que celui-ci vient de finir de se doucher. Une fois que Nico s'est séché et a enfilé un caleçon, ...
«1234»