1. La statuette


    datte: 20/04/2017, Catégories: Plus on est, Auteur: Micky, Source: Hds

    Ce dimanche-là, comme souvent à la belle saison, Viviane se rend à une des foires à la brocante, nombreuses dans la région de Bordeaux. Pour une fois, elle est seule. Tant mieux, elle pourra prendre son temps et regarder ce qui l'intéresse. Il y a du monde, comme toujours, mais elle aime ça, partager ces moments de "chine" avec d'autres passionnés. Au fil des stands, elle tombe en arrêt sur une statuette conçue avec des objets en métal, très moderne dans sa facture. Elle aime cette ligne élancée et un peu tarabiscotée qui lui rappelle les oeuvres de Picasso. Elle demande le prix au brocanteur, un jeune type aux cheveux longs devant lequel elle était passée plusieurs fois, mais sans jamais lui acheter quoi que ce soit. Un peu chère, la statuette, mais elle pourrait aisément la revendre le double, pense-t-elle. - Mais celle-ci est déjà vendue, désolée, précise le broc, avec un léger accent. - Ben alors, pourquoi vous l'exposez ? répond Viviane. - Parce que la personne qui l'a achetée est en train de tourner sur le marché. Mais si vous voulez la soeur, je l'ai dans mon hangar, suffit que vous vous déplaciez. Viviane se renseigne mais le broc habite à côté de Pau et ça fait un peu loin. - Bon, je vais réfléchir. Au-revoir. En continuant de tourner, Viviane repense à la statuette. Pas de bol, vraiment. A quoi ça tient, un achat et une vente. Puis elle quitte le marché et décide d'aller piquer une tête à la piscine car elle a son bikini sur elle. Au retour, au moment de ... rejoindre la route de Bordeaux, voilà sa voiture qui donne soudain des signes de faiblesse. Un dimanche ! Elle hoquette et finit par se mettre à l'arrêt sur le bord de la route. Viviane n'a même pas pris son téléphone portable pour demander de venir la chercher. Reste qu'une seule solution : faire du stop. Elle n'a pas eu à attendre longtemps. Une camionnette s'arrête à sa hauteur. Mais c'est le broc de tout à l'heure ? L'homme descend, ouvre le capot, triture le moteur : - Je crois que ce sont les vis platinées qui sont hs. Vous êtes obligée de vous faire dépanner. - Quelle plaie ! C'est bien ma chance et en plus, je n'ai pas un rond en ce moment. - Vous vouliez pourtant m'acheter la statuette. - Oui mais c'était un coup de coeur. - Bon, puisque vous êtes en panne, je vous propose de venir chez moi voir la statuette jumelle et vous pourrez l'emporter chez vous car je vous raccompagnerai, promis. Viviane hésite un instant. Le gars semble sérieux. Et puis, faut reconnaître, il est pas mal. Maintenant qu'elle le voit dans un autre contexte, il est même charmant. Et serviable. Quel âge il doit avoir ? Dans les 40 ans à peu près, sa zone d'influence à elle, Viviane. Mais bon, ce n'est pas le moment de fantasmer. Soyons pratique. - Ok, mais n'abusez pas de la situation. - Promis, jolie blonde ! Sur la route de Pau, tous deux se présentent. L'homme, qui se prénomme Lothar, est d'origine allemande mais installé en Béarn depuis dix ans avec Walter, un compatriote, qui est allé sur un autre ...
«1234»