1. D'humeur maussade


    datte: 21/04/2017, Catégories: Entre-nous, Les femmes, Auteur: Flam, Source: Hds

    Quelques rues et un escalier plus tard, Sandy m'entraîne dans son appartement. A peine l'entrée passée, elle me plaque contre la porte et prend ma bouche avec fièvre. L'excitation consume mon corps. Je lui réponds avec fougue. Elle m'enlève ma chemise alors que je lui retire son top brillant. Elle défait mon soutien gorge pendant que je lui ôte son jean. Rapidement nous sommes toutes les deux nues, à chercher le plus possible la chaleur de la peau de l'autre. Et dire que j'étais d'humeur maussade... ______________ Encore une semaine harassante, j’ai hâte de voir les vacances arriver Je regarde distraitement la date sur mon téléphone, encore trois semaines. Je rentre chez moi, prends une douche chaude et m’assoie dans mon canapé. Je ne tiens pas en place. Je décide d'aller me changer les idées dans un bar de la capitale. Quelques fumeurs sont entassés devant l'entrée. Je rentre en même temps qu'une jolie brune athlétique qui semble encore hésiter. Je la remarque, sans chercher plus. J'ai envie d'un homme, ce soir. Envie de sexe sauvage et brutal. Envie d'une étreinte musclée. Elle s'assoit au comptoir et commande un alcool fort. Je choisis le tabouret à sa suite et demande une boisson énergisante. J'observe rapidement la salle presqu'encore vide à cette heure. Aucun homme n'attire mon regard, en désespoir de cause, je me plonge dans ma boisson. J'entends le brouhaha sans l'écouter, plongée dans mes réflexions. Un mouvement à ma droite me fait relever les yeux : ma voisine ... est en discussion houleuse avec un homme d'une trentaine d'années. Je soupire : pas mon type. J'entends la jolie brune refuser les avances de l'homme, qui persévère avec lourdeur. Je reste un instant amusée par la situation et le joli regard bleu froid de ma voisine, avant de me décider à intervenir. "Monsieur, elle vous a dit non. Arrêtez, ça suffit !" Deux paires d'yeux se tournent vers moi. Je lis le soulagement dans le regard de l'un, l'agacement dans le regard de l'autre. " Ça va, c'est bon ! Pourquoi tu fais comme ci t'étais sa garde du corps ?!" me lance l'homme. - Peut être parce que je le suis, je réponds d'une voix calme en le fixant dans les yeux, avec un haussement d'épaule." L'homme me considère un instant, ne sachant plus sur quel pied danser. Il tergiverse, puis recule en grommelant "ok, c'est bon, je pars. T'façon, elle est même pas belle !" L'individu éloigné, ma voisine me remercie en me demandant si j'étais vraiment garde du corps. Je souris avant de répondre "quand une jolie fille a besoin d'aide à côté de moi, ça m'arrive..." La jeune femme sourit à son tour en rougissant. Devant sa gêne, j'éclate de rire. "Je ne suis sans doute pas la première à te le dire !" En ignorant ma remarque, la jeune femme poursuit : "Qu'est ce que j'offre à boire à Super Woman ? Je suis Sandy. - Super Woman va prendre un jus de fruit, elle est peut être encore en service, dis-je en riant, mais je préfère qu'on m'appelle Kim plutôt que Super Woman." Et puis, nous continuons à ...
«1234»