1. Homo Quadragenus


    datte: 28/04/2017, Catégories: couple, Collègues / Travail, amour, nonéro, amourdura, couple, Auteur: Zébulon, Source: Revebebe

    Voilà, ça y est, j’ai quarante ans. Vous me direz, ça devait bien arriver un jour. Et puis ce n’est qu’un chiffre, après tout. C’est vrai, mais quand même. C’est une barrière que je viens de franchir. Un trentenaire, c’est un jeune, juste un peu moins jeune qu’un gars de vingt ans. Tiens d’ailleurs, il n’y a pas de mot pour désigner les 20-29 ans. Il existe bien trentenaire, quadra, quinqua, etc., mais rien pour vingt ans. Bizarre. Bon ! En tout cas, un quadragénaire n’est pas considéré comme un jeune. Je ne suis donc plus jeune, faut que je me fasse une raison. Pour vous dire toute la vérité, en fait, ça fait un an que j’ai quarante ans. Mais comme ce que je vais vous raconter s’est passé l’année dernière, je me remets dans le contexte de l’époque. Quarante ans donc, et tout pour être heureux. Vraiment. Je suis marié depuis douze ans à une femme que j’aime et qui m’a donné deux magnifiques enfants, qui sont une joie de tous les jours. J’ai une belle situation, avec un bon salaire, qui nous met à l’abri du besoin. On habite une grande maison, avec un grand jardin, dans une campagne calme, loin du tumulte des cités et des embouteillages. On a fait creuser une piscine il y a trois ans. Nos enfants grandissent dans un environnement sain et – on peut le dire – un peu privilégié. Je vous le dis, tout pour être heureux. Seulement voilà, heureux, je ne le suis plus. C’est venu tout doucement, sans crier gare, mois après mois, année après année, insidieusement. Je ne m’en suis même ... pas rendu compte. C’est quand ce foutu anniversaire est arrivé que je me suis posé la question. On appelle ça faire le bilan de sa vie, paraît-il. C’est courant pour les gens de mon âge, paraît-il. Je dis « paraît-il » parce qu’en fait je n’en sais rien. Que sait-on de la vie des autres ? Ce qu’ils en disent, ou ce qu’ils en laissent paraître. C’est-à-dire à peu près rien, ou plutôt une image déformée selon ce qu’ils veulent qu’on pense d’eux. Mais qui sait ce qui se passe réellement dans la tête des gens ? Bref, en ce qui me concerne, je me suis posé la question. Je me suis dit : — Tu as quarante ans, es-tu heureux ? Tu as fait plein de choses, tu as réussi, comme on dit, mais est-ce que tout ça t’apporte le bonheur ? Es-tu bien dans ta peau ? Et là, la réponse m’a sauté aux yeux : non. C’est fou comme le simple fait de poser une question fait apparaître évidente une situation à laquelle on n’avait pas prêté attention. Pour tout vous dire, ça m’a fait un choc de découvrir que je n’étais pas heureux. Ou plutôt que je n’étais plus heureux. Parce que je l’étais, avant. Alors, tout de suite après, je me suis demandé pourquoi. Parce qu’en fait la vraie question, c’est celle-là. Là ça m’a demandé plus de temps pour trouver la réponse, pour comprendre comment j’en étais arrivé là. Alors, j’ai refait le chemin, année après année. Quand j’ai rencontré ma femme il y a quatorze ans, ça a été le coup de foudre. On s’aimait passionnément, et la passion s’exprimait sur le plan charnel. On ...
«1234...10»