1. La DRH 3


    datte: 03/05/2017, Catégories: Entre-nous, Les femmes, Auteur: Missmai, Source: Hds

    En tant que responsable du personnel, pour faire un peu connaissance avec la nouvelle infirmière de son entreprise, Julie décide de m’inviter à déjeuner. Nous allons dans un petit resto chinois, pas très loin de la société. Elle a réservé une table un peu retirée pour pouvoir discuter toutes deux à notre aise. « Oui bonne journée d'intégration depuis ce matin, tu me fais découvrir mon nouvel environnement, et je suis sans string comme tu l'as exigé ». Nous nous installons et passons commande, un petit apéritif maison sans alcool pour débuter, et en mangeant nous décidons de boire du thé. Oui tu t'es souvenue que j'allaitais encore, l'alcool n'est pas pour tout de suite, et j'aime la cuisine asiatique. Ma tenue est légère, c'est un jour printanier et la douceur des températures m’a donné envie de porter une robe estivale. Je suis détendue en présence de Julie, j'ai encore en souvenir mon entretien avec tout ce qui c’est passés entre nous. Nous parlons un peu du travail, des collègues, mais très vite la conversation prend un tour plus personnel. L'ambiance aidant, j'oublie vite mon nouveau poste pour ne me concentrer que sur ma nouvelle amante, je vois dans ses yeux les mêmes envies que lors de mon entretien. Durant le repas, Julie prends son téléphone, appelle la secrétaire au bureau et lui annonce que nous ne rentrerons pas cet après-midi... J'entends la conversation, là je suis avisée que ce restau et la suite vont être encore inoubliables. Je sens déjà les effets du thé se ...
    faire ressentir. Julie s’aperçoit que son petit coup de fil m'a un peu troublée. Nous terminons rapidement de manger et Julie me demande si je veux un autre thé. Je réponds par la positive, mais l'envie d'uriner devient très forte, j'ai du mal à rester stoïque sur ma chaise. Après lui avoir répondu je me lève et fais part de mon envie plus que pressante. « D'accord, alors je vais payer et je te rejoins aux toilettes, mais ne te barricade pas !!! » Sur ce je remets ma petite veste, et je vais enfin pouvoir me soulager ; il n’y a qu’un WC femme, je m’y installe sans verrouiller la porte. Julie n’est pas longue à me rejoindre, n’ayant pas verrouillé, la porte s’ouvre et je vois ma belle amante dans l’encadrement. Ma robe étant remontée, Julie peut vérifier que je n’ai pas menti, pas de string en vue, juste mon intimé fraichement épilé d’où sort mon jet d’urine. Elle se délecte du spectacle, tout en sachant qu’elle aurait envie de boire à la source mais elle se retient. « Tu comptes juste jouer les voyeuses ou tu ne peux attendre qu’on quitte le restau ma Julie ? » « Non j’admire juste ton puit d’amour, je veux l’honorer avec un présent, mais pas ici, fait-moi confiance. Tu as bien fait de t’épiler ce sera plus simple et hygiénique pour le piercing que l’on va te faire » Je suis interloquée, la proposition de Julie me surprend au plus haut point. « Euh tu es sérieuse là, moi me faire poser un piercing et sur mon sexe tu es folle, j’ai déjà assez souffert lors de mes accouchements ...
«1234...7»