1. Ma julie (7)


    datte: 25/05/2017, Catégories: Inceste, Auteur: zooph34, Source: Xstory

    Julie s'écarte et je prends sa place. Je m'approche de cette corole rose grande ouverte et y pose mes lèvres. Ma langue s'active sur ses lèvres en les léchant de bas en haut. Elle ouvre ses cuisses de plus en plus, libérant jusqu'à son anus. Je donne des petits coups de langue sur son clitoris, mais sans insister, je redescends vers sa vulve, aspire ses lèvres, plante ma langue dans son vagin, remonte vers le pubis, titille le clitoris pour redescendre vers son anus que je titille. –Oh oui, oui. J'insiste un peu sur l'anus, mais j'ai envie de la sentir jouir sous ma langue. Je remonte vers son clitoris. Je vois Julie qui embrasse ses seins. Quand je suis sur le clitoris, je l'aspire avec mes lèvres, son corps se cabre, elle explose de nouveau. –AAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHH ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii AAAAAAAAAAAHHHHHHHHHH Je ne la libère que quand je sens qu'elle se laisse aller sur le lit. Je lèche et embrasse son sexe, je ne veux pas laisser une seule goutte de son nectar d'amour. –Oh lala, quel pied, vous êtes des déesses de l'amour saphique. –Merci ma chérie, mais tu as un corps qui répond comme un Stradivarius, c'est un plaisir de jouer avec. Je dois dire que je suis passablement excitée par ce qui vient de se passer et que je sens mes cuisses bien mouillées. Sophie m'attire sur elle, nos peaux sont collées par sa sueur, elle m'embrasse puis m'allonge à côté d'elle. Sa main parcoure mon corps. –J'en avais envie depuis si longtemps. –Moi aussi. –Laisse-moi te goûter. ... –Volontiers. Elle se positionne entre mes cuisses grandes ouvertes. Sa tête descend doucement vers mon sexe, j'ai l'impression qu'elle s'enivre de mes effluves. Sa langue se pose sur mes lèvres puis s'enfonce entre elles. Ses lèvres m'aspirent mon nectar puis remontent vers mon clitoris. Sa bouche virevolte de mon clitoris à mon anus en passant par ma vulve. Je sens le plaisir monter, je me laisse aller et explose rapidement. Sophie se redresse et quitte mes cuisses. Je reste sur le dos, mais en me tournant, je la vois entre les cuisses de Julie qui ne met pas beaucoup plus de temps que moi à exploser elle aussi. Nous avons fait l'amour toutes les trois jusqu'à seize heures trente, ce n'était que soupir et cris de plaisir. Il fallait que je retourne à l'hôpital pour libérer Manon et que Julie reprenne son service. Sophie a voulu nous accompagner. Arrivées à l'hôpital, je vais avec Sophie dans la chambre de Michel et Julie rejoint son service. Elle me glisse à l'oreille. –A tout à l'heure sur l'écran. –Peut-être. Michel est très heureux de nous voir arriver. Manon est assise sur le fauteuil, elle nous regarde un moment, se lève, nous embrasse tous et s'en va, elle a un rendez-vous et ne peut rester. Nous discutons jusqu'à ce qu'une aide-soignante lui amène son repas. Nous allons acheter quelque chose avec Sophie. –J'ai vécu un superbe moment avec vous tout à l'heure, jamais je n'ai joui comme ça, j'espère qu'on recommencera. –Ne t'en fais pas, on recommencera toutes les trois, ...
«123»