1. Désirs charnels entre une mère et son fils (2)


    datte: 02/06/2017, Catégories: Inceste, Auteur: adrien-z, Source: Xstory

    Chapitre 2 Je sens encore dans ma bouche les longues et épaisses coulées de sperme qui se sont échappées de ses testicules . Laurent n'a pas dû avoir de rapports sexuels avec sa copine depuis quelques jours . Mon fils a une copine plus âgée qui a un job et qu'il voit principalement du samedi au dimanche après-midi couchant souvent chez elle le samedi soir . Peut être a-t-elle ses règles en ce moment ce qui expliquerait l'abondance de son sperme . Les autres nuits comme il va au lycée il dort à la maison . Etrangement , je ne suis absolument pas jalouse de cette situation . Le mercredi matin en me levant je constate que Laurent est déjà parti . D'un côté je suis un peu soulagé , anxieuse à l'idée de lui dire bonjour et de croiser son regard après ce qui s'est passé . Laurent ne rentra pas à la maison le mercredi soir , sans doute gêné lui aussi par ce qui s'était passé la veille etl a dormi chez sa copine . Il était prévu depuis quelques temps que ce jeudi en fin d'après - midi je parte rendre visite à une grande tante qui avait des problèmes de santé et passer le week-end avec elle . Vers 17 heures Laurent rentre du lycée , me dit bonsoir comme si de rien était et me demande : " Maman ... tu veux que je vienne avec toi chez la tante ? " Je ne sais pas comment j'ai réussi à dissimuler ma joie en lui disant : " Oui , avec plaisir ." Laurent prend quelques affaires dans un sac et nous voilà partis . Je suis rassurée et heureuse qu'il m'accompagne car je n'aime pas faire la ... route toute seule , à cette époque de l'année le jour tombe de bonne heure . Sous ma veste je porte une robe simple , boutonnée sur le devant ; si debout elle m'arrive au dessus des genoux , assise dans la voiture elle m'arrive bien à mi cuisses . Nous roulons depuis presque une demi-heure sans vraiment avoir entamé de dialogue , quand dans la pénombre Laurent pose sa main gauche sur mon genou . Elle glisse entre mes cuisses pour remonter sous ma robe . Je suis surprise puis subjuguée par l'attitude de Laurent . Plus sa main remonte , plus j'écarte mes cuisses lui facilitant inconsciemment sa progression . Sa main arrive au bord de mon sexe et Laurent faufile ses doigts dans mon slip . Impensable il y a quelques jours , mon fils prend l'initiative de me caresser intimement . Je sens mon vagin ouvert et je mouille abondamment . Laurent glisse un doigt sous l'élastique et se fraye un chemin dans ma toison jusqu'à ma fente , entre mes lèvres intimes . Je reçois comme une décharge électrique quand son doigt frôle mon bourgeon sorti de son capuchon et se glisse dans mon vagin . Mes mains crispées sur le volant j'ai du mal à grader mon calme , et lorsque son doigt bouge en moi je voudrai qu'il me prenne sur le champ . Laurent retire lentement sa main d'entre mes cuisses , prend ma main droite pour la poser sur son entrejambe . Sous son jogging son sexe dilaté ressemble à un bâton et je comprends ce qu'il veut . Je le masse un petit moment puis Laurent soulève l'élastique de la ceinture ...
«123»