1. Ma tante de 45 ans est sublime (12)


    datte: 03/06/2017, Catégories: Inceste, Auteur: Bruce75, Source: Xstory

    Je la retrouvai en haut de l'escalier. Chantal m'attendait, mains posées sur les hanches avec sa robe de chambre sur les épaules. Elle était belle comme une princesse. Elle avait remis ses escarpins, cela lui donna un style imposant. - Alors mon neveu est satisfait ? - Je crois que ma tante a mérité une récompense. - Je meurs d'envie de savoir... Je lui tendis la main et l'invitai à redescendre au salon. Je l'aidai, Chantal étant un peu chancelante. Ma cigarette et son Gin l'avait un peu sonnée. Je dégageai les quelques objets éparpillés sur la table basse. Ma tante surveilla mes gestes avec une pointe de curiosité. - Voilà, c'est prêt ! lui dis-je en la débarrassant de sa robe de chambre et de ses escarpins. - Et que veux-tu que je fasse mon bel étalon à moi ? - Tu vas gentiment te mettre à quatre pattes sur la table. - Toute nue ? - Exactement, allez Tatie d'amour ! - OK grand chef. dit-elle en pouffant de rire. - Je vais dans la cuisine et je reviens. Ma tante s'interrogea davantage. Quand je revins, j'aperçus ma tante sur la table basse. Ce fut un choc. Voir ma tante à quatre pattes, totalement nue sur la table basse dépassait mes fantasmes. Elle avait posé ses avant-bras sur la table et se cambrait pour bien faire ressortir sa croupe parfaite. Ses belles fesses si douces à l'air libre furent une invitation au voyage. Du fait qu'elle me tournait le dos, je ne vis que son formidable cul. Quand j'approchai, je me délectai du spectacle. Je tournai autour de la table pour ... observer ses formes. Ma tante était resplendissante. Intérieurement, je me disais que j'étais un sacré veinard (!). Je sortis un foulard et lui bandai les yeux en lui demandant sa permission. Elle ajouta qu'elle ne voulait pas de cochonneries. En rentrant samedi, je m'étais arrêté en chemin pour acheter un plumeau. J'avoue avoir toujours rêvé d'exciter ma tante avec ce genre d'objet. Elle était là, devant moi, immobile, belle. - Tu es prête ma Tatie ? - J'attends mon neveu ! - J'ai l'intention de t'exciter au plus haut point. - Je ne demande que ça ! - Ca va être doux, très doux. Les plumes débutèrent leur valse sur le corps figé de ma tante. Un frisson doux parcourut Chantal, cette sorte de pinceau gigantesque se promena le long du dos pour finir dans la raie de ses fesses en forme de cœur. Mon plumeau prit un chemin plus étroit en passant entre ses cuisses. Au passage, il effleura ses lèvres, lui caressa son ventre doux et vint mourir sur ses seins en prenant soin d'éviter leurs tétons. - Oh c'est bon, c'est excitant mon chéri, continue... - Tu vas t'allonger sur le dos maintenant. - C'est froid ! - Je te mets une serviette, tu auras plus chaud. - D'accord mais je ne vois rien. J'aidai Chantal à se mettre dans la position convenue. Elle replia ses jambes, la table étant trop petite. L'envie de la caresser de mes propres mains me passa par la tête. La voir ainsi allongée, pour ne pas dire offerte ne fit qu'attiser mon enthousiasme. Je repris de plus belle cette expérience ...
«1234...14»