1. Petite-fille et fille, perverses ou nymphos. (10)


    datte: 08/06/2017, Catégories: Inceste, Auteur: Phantome, Source: Xstory

    Chapitre 10: Blandine et Laurine, deux belles salopes ! Pendant que Blandine récupère, ma petite fille me regarde. Je suis resté tout à côté d’elle pour bien me régaler de sa prestation sur Blandine. Baissant ses yeux, elle constate que je bande à moitié. - Dis donc, papy, tu reprends des forces laisse-moi te sucer un peu. Je vais te la faire redevenir bien dure et belle pour que tu baises Blandine. Elle s’empare de ma queue et la caresse avec passion de bas en haut avant de la prendre dans sa bouche pour une petite pipe préparatoire. Je gémis de plaisir et ma bite est bien dure en moins d’une minute. Laurine sors de l’entre-jambe de Blandine et je prends sa place, prêt à la baiser, mais ma petite fille me demande de patienter d’un signe de la main. - Blandine Blandine Elle ouvre les yeux, regarde Laurine, me regarde, puis baissant ses yeux, elle me voit entre ses cuisses la bite en main. - Tu veux que mon papy te baise, Blandine ? - Oui, oh mon Dieu oui, s'il te plaît Daniel, baise-moi, gémit-elle. D’une main, ma petite-fille ouvre sa chatte et de l’autre elle guide ma queue. Laurine adore regarder des personnes qui baise autant qu’elle aime se faire baiser. - Tu vois, papy ! Elle veut que tu la baises ! Alors baise-la cette salope ! Laurine frotte ma queue contre les lèvres de sa chatte avant de placer mon gland en bonne position. D’une longue pénétration je la pénètre en écartelant ses chairs et je me retrouve enfoncé jusqu’aux couilles dans sa chatte. Je reste un moment ... bien enfoui à l’intérieur avant de commencer à la baiser, en allant et venant lentement dans son vagin. Blandine geint doucement pendant que ma bite se régale de sa chatte brûlante. Ma petite-fille se couche à côté d’elle et l’embrasse avec la passion qui la caractérise avant de dire. - Alors tu la sens bien la bite de mon papy ? Elle est magnifique n’est-ce pas ? Ce matin il m’a baisé sauvagement. Je veux que tu aies le même plaisir que moi. Aller, papy ! Baise-la comme un sauvage ! Je commence à la pilonner de ma queue et Blandine enroule ses jambes autour de mon cul pour, en avançant ses hanches, essayer de suivre le rythme effréné de ma bite conquérante. Pendant que je la défonce, Laurine caresse tout son corps en s’attardant sur ses seins et surtout sur ses longs tétons gonflés qu’elle pince de temps en temps. Puis sa main glisse vers sa chatte malmenée pour pressé son doigt sur son clitoris érigé tout en suçant ses tétons. Je sens Blandine au bord de l’orgasme quand elle verrouille ses jambes autour de mon cul pour me coincer au fond de sa chatte. - Ooohhh, putain de salaud ! Je vais jouir ! Ouiiiiiiiiii, je jouiiiiissssssss !AAAaahhh, ouiiiiiiiiiiii Bien embroché sur ma bite elle jouit en grognant et en poussant des cris incohérents de plaisir et je crois comprendre, « sale pervers de grand-père ». Quand son corps se calme et arrête de trembler, ses jambes lâchent mon corps, elle retombe sur le lit et ma queue glisse de sa chatte. Laurine se met à genoux devant moi et ...
«1234»