1. L'écolière lubrique


    datte: 10/06/2017, Catégories: fh, hplusag, profélève, Collègues / Travail, BDSM / Fétichisme, facial, Oral, Oral, préservati, fsodo, confession, Auteur: Chaude Danielle, Source: Revebebe

    Le week-end passé, mon mari m’avait laissée perplexe. En effet, il avait fait une remarque sur une gamine avec des couettes. Non pas qu’il soit avide de très jeunes, mais il m’avait laissée entendre que les couettes, il trouvait ça très sexy. Et je sais pertinemment bien qu’il est mordu de costumes, d’uniformes, et de mise en scène. Je me dis donc qu’il a une idée derrière la tête. Jusqu’à présent, je ne m’étais encore jamais déguisée en écolière lubrique. Cela n’allait pas tarder. J’élaborai des scénarios et mises en scène ainsi que des costumes. Il fallait que je trouve ce qui le faisait bander et le rende lubrique. Je sais qu’il est accroc à la lingerie, donc la tâche allait être facile. La journée de mardi fut pour moi un rien compliquée, j’avais des envies de sexe de plus en plus fréquentes tout en repensant à cette fameuse écolière avec des couettes. Nous avions fait l’amour dimanche soir, une soirée câline lundi soir et je l’avais pompé ce mardi matin en avalant ma dose de sperme. Pour réaliser ma mise en scène, j’avais quand même besoin de quelques accessoires : un ensemble culotte soutien-gorge blanc, une minijupe style écossais et un nouveau collant beige clair scintillant. En fin de journée, avant de rentrer à la maison, je me suis dirigée vers un magasin d’habillement pour un peu de shopping. Tout en cherchant les accessoires nécessaires, je sentais ma chatte qui mouillait de plus en plus. J’ai trouvé un soutien blanc en nylon complètement transparent avec le slip ... assorti, lui aussi tellement transparent que ma chatte poilue en aurait été complètement visible. Pour faire « salope », j’ai pris le soutien deux tailles plus petites et le slip une taille plus grande. Par chance, j’ai trouvé le collant beige, et j’ai opté pour la taille XXL, avec empiècement. Il allait pouvoir me fouiller sans encombre. En revanche, pour la mini, j’ai dû aller ailleurs. Une fois à la maison, il fallait que je me soulage absolument avant de mettre en œuvre mon scénario de l’écolière coquine et salope. Mon slip et mon collant étaient on ne peut plus mouillés, tellement je fantasmais sur la suite des événements. Étendue sur le lit, j’ai sorti de la table de nuit mon godemichet favori pour me l’enfoncer dans la chatte sans ôter mon collant. Je mouillais tellement que je n’ai eu aucun problème à me branler comme une folle. Il fallait que je jouisse pour avoir enfin les idées claires et me préparer. Après une douche rapide et une touche de maquillage un peu plus « jeune », je me suis habillée en écolière. L’effet de mon soutien un peu trop petit était sublime, mes seins en étaient comprimés et dépassaient de partout, l’effet transparent ajoutait un petit côté « salope ». J’ai enfilé le slip ainsi que le collant, le côté XXL allait me permettre de me faire baiser sans aucune gêne puisqu’il pourrait me pénétrer beaucoup plus facilement. J’ai ensuite enfilé une paire de chaussettes blanches jusque sous les genoux, la mini à carreaux blancs et noirs ajoutait au côté ...
«1234...8»