1. La cassette


    datte: 10/06/2017, Catégories: fh, extraoffre, anniversai, cérébral, Voyeur / Exhib / Nudisme, vidéox, Oral, Oral, légumes, pénétratio, fsodo, jouet, jeu, champagne, aliments, yeuxbandés, confession, totalsexe, couple+h, Voyeur / Exhib / Nudisme, jeux, Auteur: Yonidouce, Source: Revebebe

    Ce texte n’est ni une fiction, ni un témoignage, il est les deux. Une uchronie. Au commencement était le témoignage, véridique, totalement véridique. Une soirée en amoureux que mon mari a voulu immortaliser, l’un de ses amis venu vivre quelques temps à la maison et sa découverte de notre cassette intime. Tout cela s’est bien passé et a bien donné lieu à une suite. Mais cette suite est racontée ici un peu « différemment ». Qu’est-ce que nous avons réellement fait ? Qu’importe, j’en garde un merveilleux souvenir. Il y a une vingtaine d’années (nous n’avions que cinq ou six ans de mariage, pas beaucoup plus), nous recevions un ami venu passer quelques jours à la maison (ami militaire en stage). Il dort dans le salon. Mon mari lui montre la télé, le magnétoscope et mes quelques films stockés. À l’époque nous enregistrions les films X pour se les regarder à une heure décente. Il y en avait donc deux ou trois derrière. L’air de rien mon mari le lui indique au cas où ! Au cours du séjour, un peu gêné mais l’œil pétillant de malice et d’excitation, Marc m’interpelle alors que Pierre mon mari est sorti faire des courses. — Dis-moi Alanys, vous avez oublié ça parmi vos cassettes ! Je tends la main pour prendre la cassette et mon cerveau me joue des tours. Je vis la scène au ralenti, comme paraît-il lorsqu’on vit un accident. Je vois ma main approcher de la cassette et en même temps je me dis « non, ce n’est pas possible !Il n’a pas faitça ! ». « Il » c’est Pierre l’idiot ! Et « ça » ... Je reconnais l’adaptateur de cassette qui permet de visionner les VHS de notre caméscope. Et quelques jours plus tôt, avant l’arrivée de Marc, nous l’avons regardée. Une cassette intime de couple. De notre couple. Pierre avait souhaité immortaliser une soirée anniversaire de rencontre, pour nos vieux jours, avait-il précisé. Il s’était surpassé pour cette soirée-là. Un petit repas aux chandelles, des fraises et du champagne, des boucles d’oreilles en saphir bleu qui essayaient de briller autant que mes yeux, disait-il, et un autre cadeau à ouvrir après le repas. Ainsi débute la vidéo La vidéo que manifestement notre ami a visionnée ! Imaginer que Marc ait pu voir cela me terrifie. Ce repas fut aussi extraordinaire qu’indécent. Pierre m’avait dit : — Tu vois, ce soir tout ce qui est sur la table, je l’utiliserai pour te donner du plaisir, et en prendre aussi. Je m’en souviens comme s’il venait de me le dire, tout est encore si présent dans mon esprit, mon regard se pose encore sur cette table si joliment dressée : chandeliers dont les bougies diffusaient une lumière douce, champagne rosé si frais que la condensation faisait déjà couler des larmes de rosée de long de son col, en entrée un magnifique plat d’asperges Que n’avons-nous pas fait ce soir-là ! J’en oublie Marc devant moi, car devant mes yeux je revois la scène, encore si proche ! Et quelle scène ! Mais jugez vous-même : Pierre fit couler le breuvage pétillant dans des coupes en cristal. Nous trinquâmes à cette soirée ...
«1234...20»