1. Tarzan sans sa forêt


    datte: 10/06/2017, Catégories: 2couples, couplus, jalousie, trans, Oral, préservati, Partouze, fsodo, hsodo, confession, Transexuels, Auteur: VincenLise, Source: Revebebe

    Résumé du premier épisode :Une nuit, j’ai surpris ma femme Lucie à se caresser. Elle m’a avoué avoir fait un rêve où j’invitais un autre homme avec nous. Son récit nous a bien chauffés et je l’ai baisée avec envie. Mais l’homme qu’elle m’a décrit, fort, puissant et musclé, ressemble trait pour trait à son moniteur de sport dans la salle qu’elle fréquente. Le rêve n’est-il qu’un fantasme ? Les semaines suivantes je me suis transformé en cocu potentiel qui surveille sa femme, par tous les moyens possible. Je ne suis pas très fier du rôle que je joue mais je m’y conforme en me disant qu’il vaut mieux savoir. Combien de fois je me pose la question sur ce que je ferais si je découvrais quelque chose ? Régulièrement, je vais attendre Lucie à la sortie de son cours de gym et vais jusqu’à prendre un abonnement pour avoir accès aux locaux. Cela me permet de faire connaissance avec le fameux « Lorenzo », véritable star de la salle, chéri de ces dames et même de ces messieurs. C’est un gars sympa, pas avare de conseils. Malgré tous mes efforts je ne note aucune familiarité avec Lucie. Bien sûr ils se tutoient, plaisantent et chahutent même, mais jamais je ne les vois ailleurs que dans la salle ou dans le hall d’entrée. La bise est le moment où ils sont le plus proche et manifestement c’est un salut très fréquent dans ce milieu car « Lorenzo » passe son temps à « biser » ses élèves. Parallèlement je surveille les mails et la messagerie de Lucie. Rien. J’essaye aussi de la questionner ... « sur l’oreiller », faisant allusion à ce rêve, à l’environnement qui correspond trait pour trait à une plage près de notre résidence secondaire, à la scène de voyeurisme tout en abordant à peine le Tarzan providentiel. Rien, rien de marquant. Le seul point est que petit à petit ce rêve perd son côté tabou. En plaisantant, je lui prédis que l’été prochain, je trouverai cette plage qui existe vraiment aux dires de ce voisin et que je l’entraînerai pour que nous allions regarder. Elle ne proteste même pas. Pour le Tarzan, pas moyen d’avoir des détails. Elle prétend ne plus s’en souvenir. Reste cette scène de double pénétration et surtout cette demande évoquée dans le rêve de possessions plus entreprenantes. Depuis cette nuit je m’applique à reproduire la scène, sans le deuxième sexe d’homme bien sûr. Mais j’ai commandé un gode plus gros et régulièrement je m’en sers comme deuxième queue. Elle ne proteste pas, au contraire s’y prête volontiers, et pour peu que je devienne un peu dominant, elle atteint de beaux orgasmes. Là aussi, lorsque je plaisante en disant que bientôt je ne pourrai plus la satisfaire et que je vais passer une annonce pour trouver un Tarzan, elle ne fait que rire. Mais il y a beaucoup de la coupe aux lèvres, du rêve à la réalité. Ce n’est pas parce que je bande lorsque je m’imagine surprendre Lucie en situation avec son prof, la bouche pleine de la queue déployée, que je suis prêt à le vivre vraiment. Et elle ? Pourrait-elle faire l’amour avec un autre ? ...
«1234...13»