1. Ophélie en goguette : des vacances idéales


    datte: 11/06/2017, Catégories: hh, vacances, bateau, BDSM / Fétichisme, hféminisé, Transexuels, hsodo, Auteur: Ophélie, Source: Revebebe

    En rentrant du travail, le vendredi après-midi, j’allai chez mon amie Chantal qui était esthéticienne et chez qui j’avais pris rendez-vous pour une épilation du corps et soin du visage. Dans son cabinet, aux murs pastel, une musique douce rendait l’atmosphère apaisante. Je me déshabillai complètement, me ceignant juste d’une serviette pour m’allonger sur sa table de travail. Tout en papotant de choses et d’autres, elle commença par m’épiler les jambes à la cire chaude, et ce jusqu’en haut des cuisses, recto verso. Elle me demanda si je voulais qu’elle me fasse également les bourses et la raie fessière, j’acquiesçai et lui demandai de me faire également le maillot. Certaines parties étant plus sensibles que d’autres, je poussais de temps en temps quelques cris qui la faisaient rire. Elle m’enduisit d’une huile apaisante et me massa pour bien faire pénétrer le liquide. Ensuite, elle passa au reste du corps, la poitrine, le dos, le cou, les bras, les aisselles et les épaules. Je n’étais pas très poilu, ce fut plus vite fait. Je me retrouvai nu(e) comme au premier jour. Ensuite, on passa au visage, elle me fit un peeling, un gommage, petite épilation des cils, pour enlever les plus longs et faire une ligne plus régulière et moins épaisse. Puis, elle me demanda quel genre de maquillage je voulais, comme je n’avais pas de projet précis, je lui dis de m’en faire un normal. Je me retrouvai donc une demi-heure plus tard avec des yeux de biche cernés de khôl, les paupières ambrées, le ... visage avec des pommettes légèrement accentuées de rouge qui se mariaient bien avec mes lèvres d’un beau carmin qu’un coup de crayon, légèrement plus foncé, dessinait à merveille. Pour compléter cette séance, elle me fit une pédicure avec coloration des ongles dans le même ton que les lèvres et finalement, une manucure avec pose de faux ongles, je les préférais à bouts ronds et non pas en spatules, ce que je ne trouvais pas très naturel. Là aussi, la couleur carmin fut de rigueur. Chantal m’invita à me regarder dans le miroir en pied qui se trouvait dans un coin de la pièce. Je faillis me trouver mal, si ce n’était cette espèce de petite chose qui pendait entre mes jambes, j’avais en face de moi une femme superbement maquillée avec un corps lisse, d’où ressortait pour unique contraste une petite toison de forme triangulaire et épilée. J’eus soudain les larmes aux yeux tellement j’étais contente du résultat. Chantal me gronda, me disant qu’elle devrait recommencer tout mon maquillage si je pleurais. Je séchai vite ces quelques pleurs et après une légère correction d’eye-liner, j’embrassai mon amie en la remerciant pour ce travail parfait. J’avais apporté avec moi des vêtements féminins et c’est ainsi que je demandai à Chantal de m’apporter des glaçons que je frottai sur mes parties, ce qui eut pour effet de ratatiner encore un peu montit bout de zan et me permettre d’enfiler un string qui dissimulait ces petites erreurs de la nature. Mes prothèses mammaires, que j’avais payé ...
«1234...14»