1. Dernière année de lycée (2)


    datte: 11/06/2017, Catégories: Hétéro, Auteur: Lord_Tic_et_Tac, Source: Xstory

    Oh non ! déjà 18h ! Ma mère allais rentrer d'ici quelques secondes dans la maison et me voir, Valentine et moi, nus, emboîtés l'un dans l'autre devant un film romantique presque érotique. Par réflexe, nous nous sommes levés rapidement et j'ai dis à voix basse : - Prends tes vêtements et allons vite dans ma chambre, le temps qu'elle monte nous serons habillés. - D'accord, mais éteins la télé ! En quelques secondes nus avions parcourus les quelques mètres ainsi que es marches qui nous séparaient de ma chambre tandis que ma mère entrait. Heureusement, celle-ci avait été faire des courses. Elle portait donc difficilement ses paquets qui la ralentissaient dans sa démarche un peu maladroite. - Eric ? Tu es là ? cria-t-elle dans la maison. - Oui, je suis dans ma chambre. - Viens m'aider s'il te plaît. - J'arrive tout de suite. Je termina vite de m'habiller et dis à Valentine de prendre son temps et de m'attendre ici. Tandis que j'aidais ma mère à ranger les différents produits qu'elle avait acheté je vis ma belle amante arriver dans sa tenue légère que je lui avait prêté. - Oh ! Bonsoir Valentine, je ne savais pas que tu étais encore là, dit ma mère à son intention. - Bonjour madame. - Tu aurais pu me prévenir, dit alors ma mère en se tournant vers moi d'un ton qui se voulait réprobateur mais aussi complice. Comme tu es jolie ! déclara-t-elle alors à Valentine. Tu resteras bien dîner avec nous n'est-ce pas ? - Si ça ne vous dérange pas, répondit-elle mi-gênée mi-amusée. ... Aussitôt dit, aussitôt fait. La table fût mise pour trois, en effet, mon père est parti de la maison avant ma naissance et je vis seul avec ma mère depuis toujours. Ma mère prépara le dîner tout en discutant avec Valentine qui l'aidait de bon cœur tout comme moi. Durant le copieux repas, Valentine était assise en face de moi et ma mère à ma gauche. Tout se passais bien au début, mais je dus me rendre à l'évidence que Valentine et son regarde coquin était en train de m'aguicher en me faisant du pied. Dès qu'elle eut commencé, mon sexe durcit. Sans pouvoir faire marche arrière, je subissais avec plaisir les douceurs que m'offrais ma douce amie. Au cours du repas elle se fit de plus en plus entreprenante jusqu'à mettre son pied nu entre mes cuisses pour venir le frotter sur mon sexe en érection. Je n'attendais désormais qu'une chose : la fin du repas. Dès qu'il serait fini, j'emmènerais Valentine dans ma chambre pour lui faire l'amour comme un fou jusqu'à ne plus pouvoir. Mais pour arriver à faire cela, il faudrait convaincre ma mère de laisser Valentine rester plus longtemps encore voire passer la nuit ici. - Est-ce que Valentine peut dormir ici ? demandai-je franchement. - Euh oui, oui bien sûr, répondit ma mère assez surprise. Mais où va-t-elle dormir ? - Eh bien, je...je pensais que... - Ah, je vois, dit alors ma mère en riant. Faites comme vous voulez, vous êtes grands après tout. Valentine, ma mère et moi rimes de bon cœur tellement la situation était saugrenue et drôle. Mais ...
«123»